Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.

@

Page

Réfer. : AL1309
Auteur : Raymond Lulle.
Titre : L'Art Bref.
S/titre : Résumé et abrégé du Grand Art.

Editeur : Arché. Milano.
Date éd. : 1987 .




**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****



@

RAYMOND LULLE
L'ART BREF RESUME ET ABREGE DU GRAND ART
Traduit pour la première fois du latin en français

Avec 7 figures


ARCHE Collection Sebastiani MILANO 1987
@





(C) by ARCHE' 1987 Via Medici 15 - MILANO Imprimé en Italie Grafiche G. V.
@



RAYMOND LULLE -------
Oeuvres qui ont rapport à l'art découvert par lui, universel, de comprendre les sciences et les arts, par un abrégé rapide, en affermissant la mémoire, et d'en traiter d'après le moment avec une sûreté très grande.

AVEC UN INDEX DES CHAPITRES
@
@


Figure I. Des affirmations absolues.
%
@


Figure 2.
%
@


%
@


Fig. IV.
%
@


Fig. VI.
%
@


Fig. 6.
%
@

ARS BREVIS 13
ART BREF
CHAPITRES
Prologue.

1. Première partie qui est l'alphabet de cet art. 2. Seconde partie qui traite des figures et premièrement de la première.
3. De la seconde figure qui a T pour digue. 4. Troisième figure. 5. Quatrième figure. 6. Des définitions, qui forment la troisième partie. 7. Quatrième partie qui traite des règles. 8. Cinquième partie qui traite de la table. 9. Sixième partie qui traite de l'évacuation de la troisième figure.
10. Multiplication de la quatrième figure. Septième partie.
11. Huitième partie. -- Mélange des principes et des règles.
12. Neuvième partie. -- Les neuf sujets. 13. Premier sujet. -- Dieu. 14. Second sujet. -- L'ange. 15. Troisième sujet. -- Le Ciel. 16. Quatrième sujet. -- L'homme.
@

14 RAYMOND LULLE
17. Cinquième sujet. -- L'imagination. 18. Sixième sujet. -- La sensation. 19. Septième sujet. -- La vie végétative. 20. Huitième sujet. -- La vie élémentative. 21. Neuvième sujet. -- La faculté instrumentative. 22. Dixième partie traitant des applications. 23. Les cent formes. 24. Onzième partie. -- Les questions. 25. Questions de la première figure. 26. Questions de la seconde figure. 27. Questions de la troisième figure. 28. Questions de la quatrième figure. 29. Questions par les définitions des principes. 30. Questions par les règles. 31. Questions de la table. 32. Questions de l'évacuation de la troisième figure. 33. Questions de la multiplication de la quatrième figure.
34. Questions du mélange des principes et des règles. 35. Questions de neuf sujets. Et premièrement de Dieu.
36. Questions des Anges. 37. Questions du Ciel.
@

ARS BREVIS 15
38. Questions du quatrième sujet, qui est l'Homme. 39. Questions de l'imagination. 40. Questions de la sensation. 41. Question de la vie végétative. 42. Questions du huitième sujet, qui est la vie élémentative. 43. Questions du neuvième sujet et dernier, qui est la faculté instrumentative.
44. Questions des cent formes. 45. Douzième partie traitant de la disposition. 46. Treizième partie. Manière d'apprendre cet art.
@

PROLOGUE
Seigneur, par ta grâce, ta sagesse, ton amour, c'est ici que commence l'Art bref, qui est l'image de ce qui
est intitulé l'Art Général. Seigneur par ta suprême
perfection, commence l'Art Général dernier.


DU PROLOGUE
But. -- Nous écrivons cet Art Bref pour qu'on connaisse facilement le Grand Art. Car, la connaissance
de cet Art que nous avons annoncé donne la
facilité de pouvoir apprendre et savoir en plus les
autres arts.
Sujet. -- Le sujet de cet Art est de répondre à toutes les questions, en supposant que soit connu ce
qu'indique le nom.
Division. -- Ce livre est divisé eu 13 parties, de même que le Grand Art.
La première partie traite de l'alphabet, la seconde des figures. La troisième des définitions. La quatrième

@

ARS BREVIS 17
des règles. La cinquième de la table. La
sixième de l'évacuation de la troisième figure, la septième
de la multiplication de la quatrième figure. La
huitième du mélange des principes et des règles. La
neuvième de neuf sujets. La dixième des applications.
La onzième des questions. La douzième de l'habilitation.
La treizième de la façon d'apprendre cet art. Et
voici d'abord ce que nous dirons de la première.


CH. I
Première partie qui traite de l'alphabet de cet art.
Utilité de l'alphabet. -- Nous donnons un alphabet de cet art, pour pouvoir par son moyen faire des figures,
et aussi mélanger les principes et les règles afin
de rechercher la vérité. Car, au moyen d'une seule
lettre ayant beaucoup de significations, l'entendement
est plus général pour examiner ces nombreuses
significations, et même pour construire la science.
Ce qu'il faut. -- Et cet alphabet il faut en vérité le savoir par coeur. Sans quoi l'artiste ne pourra bien se
servir de cet art.

@

18 RAYMOND LULLE
Significations. -- B. signifie: bonté. -- différence. -- est-ce que? -- Dieu. -- justice. -- avarice.
C. signifie: grandeur. -- concorde. -- Quel? -- ange. -- prudence. -- gourmandise.
D. signifie: fermeté. -- contradiction. -- de qui? -- ciel. -- courage. -- luxure.
E. signifie: puissance. -- commencement. -- c'est pourquoi. -- homme. -- tempérance. -- orgueil.
F. signifie: sagesse. -- milieu. -- combien? -- faculté imaginative. -- foi. -- méchanceté.
g. signifie: volonté. -- fin. -- quel? -- faculté sensitive. -- espérance. -- envie.
H. signifie: vertu. -- majorité. -- quand? -- faculté végétative. -- charité. -- colère.
L. signifie: vérité. -- égalité. -- où? -- faculté élémentative. -- patience. -- mensonge.
K. signifie: gloire. -- minorité. -- comment et avec quoi? -- faculté instrumentative. -- piété. -- inconstance.


CH. II
Deuxième partie, traitant des figures et premièrement de la première
Sujet: 1re figure. -- Cette partie est divisée en quatre parties: savoir, en quatre figures; la première figure

@

ARS BREVIS 19
tient de A. Cette figure contient en elle neuf
principes: savoir: bonté, grandeur, etc... et neuf lettres,
savoir: b. c. d. e. etc...
Pourquoi elle est circulaire. -- Cette figure est en forme de cercle parce que le sujet est changé de sens
d'après ce que l'on le tourne, comme lorsqu'on dit: la
bonté est grande et la grandeur est bonne, et ainsi des
autres.
Usage. -- Dans cette figure, l'artiste recherche le rapport naturel entre le sujet et l'affirmation, la disposition
et la proportion, afin que, pour en tirer la
conclusion, il puisse trouver le terme milieu. Car un
principe quelconque, pris en lui-même, est absolument
général, ainsi quand on dit bonté et grandeur.
Quand un principe est accolé à un autre, il en est
alors complémentaire, ainsi quand on dit: grande
bonté etc....
Echelles. -- Mais quand un principe est accolé à quelque chose de spécial, alors ce principe est différencié,
ainsi quand on dit la bonté de Pierre est
grande; et ainsi l'intelligence a une échelle pour monter
et descendre d'un principe tout à fait général à un
qui n'est pas absolument général ni tout à fait spécial,

@

20 RAYMOND LULLE
et d'un qui n'est pas tout à fait général ni tout à
fait spécial, à un qui est tout à fait spécial; c'est ce
qu'on peut dire de la façon de monter cette échelle.
Amplitude. -- Dans les principes de cette figure est comprise toute chose. Car toute chose existante est
bonne ou mauvaise etc... Ainsi Dieu et Ange sont
bons et grands. etc. C'est pourquoi tout ce qu'on peut
rapporter à quelque chose revient aux principes ci-
dessus énoncés.


CH. III
De la seconde figure dont le signe est T.
La seconde figure est dénommée par T. Elle comprend trois triangles et ce qui est général en toutes
choses.
1. Le triangle vert. -- Son contenu. -- Subdivision des angles. -- Le premier triangle se compose de différence,
concordance, contradiction; en lui toute
chose se retrouve selon sa manière; car tout ce qui
existe, existe soit en différence, soit en concordance,
soit en contradiction; et l'on ne peut rien trouver qui
ne soit contenu dans ces principes.

@

ARS BREVIS 21
Cependant il faut savoir qu'un angle quelconque de ce triangle a trois aspects; car il y a une différence
entre sensible et sensible, comme par exemple entre
pierre et arbre. Il y a une différence entre sensible et
intellectuel, ainsi entre corps et âme.
Enfin entre intellectuel et intellectuel comme entre âme et Dieu, ou entre ange et ange, ou entre Dieu et
ange, et ainsi on peut parler d'une façon ou d'une
autre par concordance ou contradiction.
Echelle. -- Et cette différence qui existe en un angle quelconque de ce triangle, est l'échelle de l'intelligence
par laquelle il monte et descend, pour trouver
le milieu naturel entre le sujet et l'affirmation, et par
ce moyen établir ses conclusions et ses affirmations,
et c'est là ce qu'on peut dire de la manière de l'échelle
de concordance et de contradiction.
2. Triangle rouge. -- L'autre triangle se compose de commencement, milieu, fin; tout ce qui existe s'y
trouve contenu, car tout ce qui existe se trouve dans
le commencement, le milieu ou la fin, et hors de ces
principes, on ne peut rien trouver.
Dans l'angle commencement, cause signifie cause efficiente, matérielle, formelle, finale. Quantité et
temps signifient neuf autres affirmations et ce qui
peut y être rapporté.

@

22 RAYMOND LULLE
Dans l'angle milieu, sont les trois aspects du milieu, comme par exemple le milieu de conjonction
qui se trouve entre le sujet et l'affirmation, ainsi
quand on dit: l'homme est un animal. Car entre
l'homme et l'animal il y a des termes moyens, tels
que la vie et le corps, sans lesquels il ne peut y avoir
d'animal.
De même pour le milieu de mesure qui existe par le moyen de l'acte qui est entre celui qui agit et celui
qui supporte l'acte, ainsi aimer entre celui qui aime et
celui qu'on aime. Il y a encore le milieu d'extrémités,
comme la ligne entre deux points. Et cet angle de milieu
est une échelle générale pour l'intelligence.
L'angle fin a trois aspects. Le premier est la fin de privation qui signifie l'état propre, et ce qui est dans le temps passé, ainsi la mort
qui termine la vie.
Le second aspect est la fin de terminaison qui signifie les extrémités: ainsi les deux points par lesquels
se termine la ligne; ainsi aimer entre aimant et aimé.
Le troisième aspect est la fin de perfection, qui est la fin dernière: ainsi l'homme, fait pour multiplier
son espèce, et comprendre Dieu pour l'aimer, l'adorer,
le chérir, et des choses de ce genre, et cet angle fin
est une échelle générale pour l'intelligence.

@

ARS BREVIS 23
3. Triangle jaune. -- Le troisième triangle se compose de majorité, égalité, minorité et est général pour
toutes choses à sa manière. Car toute chose se trouve
en majorité, égalité ou minorité.
La majorité a trois aspects. Le premier est celui de la majorité entre substance et substance, comme par exemple entre la substance
du ciel qui est supérieure à la substance du feu.
Le second aspect est celui de la majorité entre substance et événement: puisque la substance est supérieure
par sa quantité, car la substance, existe en
elle-même et l'événement non.
Le troisième aspect est celui de la majorité entre événement et événement, ainsi comprendre est supérieur
à voir, et voir à courir. Et ce qu'on dit de la majorité
on peut également la dire de la minorité; car
elles sont en corrélation.
L'angle égalité a trois aspects. Le premier, quand les choses sont égales par la substance, ainsi Pierre et Martin qui sont égaux en
substance.
Le second quand la substance et l'événement sont égalisés: ainsi la substance et sa quantité.
Le troisième quand il y a égalité entre événement et événement; ainsi comprendre et aimer qui sont


**** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.

**** A T T E N T I O N ****



@

A L'HONNEUR ET LA GLOIRE DE DIEU. ET DE L'UTILITE PUBLIQUE, CE LIVRE FUT PAR RAYMOND LULLE FINI A PISE, EN LE MONASTERE DE SAINT-DOMINIQUE. AU MOIS DE JANVIER, L'AN DU SEIGNEUR MCCCVII (1307) DE L'INCARNATION DE NOTRE SEIGNEUR JESUS-CHRIST. A LUI SOIENT L'HONNEUR ET LA GLOIRE PAR L'INFINITE DES SIECLES DES SIECLES. AINSI SOIT-IL.
FIN
@

Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.