Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
11 12 13

56 Annotations sur l'Appendix de la 5. Partie

étant capable de donner beaucoup de lucre à son
maître.

Paragraphe 38.
U Ne certaine préparation le peu de dépense pour les couleurs à peindre, comme de l'outremer, cinabre, &c.
Les susdites couleurs n'ont pu être faites jusqu'à présent en grande quantité avec profit; c'est
donc une science utile que d'enseigner à les faire,
vu la nécessité de la peinture qui représente à
notre mémoire les histoires tant sacrées que profanes,
dont on peut retirer beaucoup de profit.

C O N C L U S I O N.
Q Ue personne ne doute de la vérité de ce qui est contenu en ces Annotations. La Nature & l'Art sont extrêmement puissants, & notre science
est petite dans les végétaux, & presque nulle
dans les métaux; C'est pourquoi les choses qui
n'ont jamais été vues ni ouïes, paraissent incroyables
aux ignorants. La Nature est riche, &
la terre grosse de trésors cachés, ce que peu de
personnes croient, & ce n'est pas seulement au
dedans, mais au dehors, dans sa circonférence,
qu'on peut trouver des trésors, quoi que nous
ne sachions pas comment il les faut chercher. Je
ne dirai rien maintenant de l'argile, sable, & pierres,
ni des minéraux les plus vils, dont l'or &
l'argent peuvent être séparés. Outre cela en tous
les lieux où autrefois on a épuré les métaux, & où

@

Des Fourneaux Philosophiques. 57

encore à présent on les épure, il y a de grandes
montagnes de scories, desquelles l'or & l'argent
qui y sont restés peuvent être tirés selon l'art. Comme
si Dieu nous avait voulu réserver quelque
chose pour notre utilité, encore qu'il ait châtié
notre désobéissance par la guerre, n'ayant pas
voulu que nos ennemis s'en soient prévalus,
comme nous ne laissons pas de travailler pour
nos enfants, quoi que débauchés & désobéissants,
qui dissipent les biens acquis, & leur donnons
de quoi les empêcher de se perdre, & de nous
faire affront par leur mauvaise vie, espérant qu'ils
s'amenderont.
Pourquoi Dieu, qui est tout sage & tout miséricordieux, s'il voit notre repentance, ne voudra-t-il
pas nous inciter à la gratitude par les trésors qu'il
nous a réservés, Dieu ne fait rien en vain, il fait
ce qu'il nous faut, & voyant notre obéissance filiale,
il nous donnera sa bénédiction temporelle
& éternelle.
Or que personne ne s'étonne que j'aie dit qu'il y a quelque chose de bon caché dans les scories
qu'on a jetées, alléguant que si cela était,
nos ancêtres l'en auraient déjà tiré: Je réponds,
qu'encore qu'autrefois il ne s'en pût rien tirer
il ne s'ensuit pas qu'il en soit de même à présent.
Car premièrement les Fondeurs tant anciens que
modernes, savent que souvent les scories qu'on
a jetées ayant demeuré quelques années à l'air,
ont été derechef empreintes par la vertu magnétique,
& ont donné plus de métal qu'auparavant,
sur quoi les ignorants doivent voir les liures
qui traitent des fossiles. Or pour cette séparation

@

58 Annotations sur l'Appendix de la 5. Partie

on ne se sert pas d'une invention singulière,
mais de celle qui est usitée en tous lieux.
Secondement, des scories de certains métaux empreints des éléments, ou non, il se peut tirer,
par une secrète voie, de l'or & de l'argent, quoi
qu'il n'y en eût pas auparavant. Mais tu me diras,
comment se peut-il faire que dans la première
fusion il ne se produise que des choses imparfaites;
& que dans la seconde, à savoir des scories,
il se produise de l'or & de l'argent? A quoi
je réponds. Tous les métaux imparfaits contiennent
en soi quelque chose de parfait, qui ne peut
pas être tiré par la preuve des coupelles, s'ils ne
sont détruits & convertis en scories, de quoi
nous avons parlé ailleurs: Car les métaux imparfaits
ont beaucoup de soufre combustible qui
empêche la suffisante purification d'iceux dans
l'examen des coupelles, mais qui brûle aussi ce
qu'il y a de bon, & le convertit en litharge, entrant
dans la substance des coupelles. Or le reste
du métal qui n'a pu être séparé par le feu véhément
de la première fusion étant converti en scories,
a soutenu une plus grande violence de feu
que celui qui a été séparé la première fois: c'est
pourquoi il est plus purifié & plus proche de l'or
& de l'argent que le métal avec lequel il a été
séparé. Celui donc qui saura fondre de nouveau
ces scories, principalement celles d'étain, avec
addition convenable, sans doute: il trouvera des
métaux meilleurs que ceux qui ont été fondus
premièrement par les Mineurs. Or je ne voudrais
pas assurer que le feu de foyer eut une si grande
vertu de purifier & perfectionner les métaux.

@

Des Fourneaux Philosophiques. 59

La puissance du feu est grande pour la purification & perfection des métaux; mais il est trop
violent pour les volatils: sans doute il y a d'autres
choses qui peuvent aider au feu, par la connaissance
desquelles nous pouvons faire de grands
effets. Et d'autant qu'il a été dit ci-dessus que
certains métaux ne pouvaient pas donner l'or &
l'argent qui étaient cachés en eux, s'ils n'étaient
plutôt détruits & réduits en scories; il n'est pas
nécessaire de détruire les métaux qui sont destinés
à leurs usages, pour en tirer de l'or, vu qu'il s'en
trouve quantité de détruits & convertis en scories,
desquelles on peut tirer assez d'or & d'argent
pour le soutien de la vie humaine. Entre
autres on fait état de certaines scories d'étain à
cause de la quantité d'or: car quoi que tout étain
soit de nature d'or, celui toutefois que les Allemands
appellent Saissen Zinn, à cause du savon,
est doublement plein d'or; premièrement à cause
de l'or qui lui a été donné de la nature; secondement
à cause de celui qu'il a reçu accidentellement,
où communément on trouve de petits
grains d'or, lesquels ne pouvant pas être séparés
par l'ablution, se mêlent avec l'étain dans la fonte,
de quoi les Mineurs s'aperçoivent quelquefois,
mais ils ignorent la manière de les séparer.
Il se trouve souvent de l'étain qui se vend 20. ou
24. richedales la livre, & qui contient en soi de
l'or qui vaut davantage. Mais que faire, s'il ne
se peut séparer qu'avec dommage? car par le
moyen du Saturne, selon la voie vulgaire, on ne
le saurait séparer entièrement, d'autant que la
plus grande partie s'en va en scories: & quand

@

60 Annotations sur l'Appendix de la 5. Partie

même il ne s'en irait pas en scories, les frais
excéderaient le prix de l'or qu'on voudrait séparer
par le Saturne. Cet avis donné, j'espère
qu'un jour quelques-uns trouveront le secret, &
je les assisterai de tout mon pouvoir.
Ce qui a été dit des scories d'étain doit être entendu de celles de tous les autres métaux imparfaits,
mais non pas qu'elles soient égales à
posséder beaucoup d'or. Les scories de Mars qui
ont soutenu une grande violence du feu étant
converties en verre vert ou bleu, (dont quelques-uns
ont extrait de l'or avec l'eau royale
mais sans profit) sont préférables aux autres qui
n'ont pas tant souffert de feu. Au reste il y en a
qui assurent que de telles scories se peut faire la
vraie teinture, transmuant les métaux en or: à
quoi je ne dis rien, n'en ayant pas fait l'essai,
comme j'ai fait du trésor caché dans le fer; donc
il n'est pas aisé de le tirer par la séparation de
l'antimoine susdite, ni par autres voies, étant
nécessaire d'un victorieux qui le dépouille. Ce
vieillard de Saturne, quoi que méprisable à
voir, est souverain dans le ciel, & plus beaucoup
dans les métaux: sans lui on ne peut rien faire
qui vaille. Or cette séparation ne doit pas seulement
être en usage touchant les scories, mais
aussi touchant les métaux mêmes, si on les peut
avoir à bon marché comme à présent, à cause de
la guerre, vu que par l'espace de trente ans on
a apporté tant de & de dans les grandes villes
à si bon marché, qu'il les a fallu transporter
ailleurs dans des vaisseaux. Que si alors quelqu'un
eût su cette séparation, n'eut-il pas pu s'enrichir

@

Des Fourneaux Philosophiques. 61

extrêmement, en réservant encore les métaux
après la séparation faite, pour des cloches &
pour des Canons? & par ce moyen une grande
partie pouvait demeurer dans le pays, dont on
les a emportés chez les étrangers avec dommage,
faute d'entendre les choses métalliques. Mais
il n'est pas de merveille si on réussit si peu dans la
Chimie, vu le peu de connaissance laquelle ne se
trouve pas dans les Académies, consistant en une
profonde spéculation, & continuel exercice. Les
Arts étaient autrefois plus honorés chez les Chaldéens,
Perses, Arabes, Egyptiens, qu'ils ne sont
à présent parmi les Chrétiens; ceux-là choisissaient
des sages pour être Rois & Magistrats. La
Chimie était surtout en estime parmi les Egyptiens,
& ils s'en servaient avec tant d'avantage,
& étaient si riches, que l'Empereur Dioclétien
ne les pût jamais subjuguer, qu'il n'eût brûlé
tous leurs livres. L'estime qu'on faisait anciennement
des Arts parait assez par la pension qu'Alexandre
donnait tous les ans à Aristote, & par les
3000. compagnons qu'il lui donna pour travailler
à la recherche des secrets de la Nature. Maintenant
les fous & les charlatans sont en estime,
d'où procèdent tant de misères. L'orgueil en est
la principale cause, beaucoup se persuadant
qu'ils seraient déshonorés, si leurs enfants
étaient élevés dans les Arts honnêtes, se contentant
de leur patrimoine, lequel étant dissipé ou
perdu par accident, ils tombent dans la pauvreté;
sans avoir de quoi se sustenter, dont il arrive
qu'il se commet infinies méchancetés: ce qui
ne serait pas, si chacun voulait travailler & gagner

@

62 Annotations sur l'Appendix de la 5. Partie

sa vie à la sueur de son front. Comme j'ai
tâché de t'en montrer les moyens, quoi que
Dieu n'ait pas voulu que j'aie profité de tant de
secrets, je suis pourtant satisfait de mes connaissances.
Cependant j'espère de revoir ma patrie
bien aimée, dans laquelle je pourrai travailler
en paix & m'entretenir honnêtement. Lors je
pourrai faire des productions plus hardies: Car
j'ai résolu de composer un livre tel qu'il ne s'en
soit jamais vu de pareil, très utile pour le soutien
de la vie humaine. Car comme une femme grosse
ne souhaite rien avec tant de passion que de se
délivrer; de même je souhaite de donner le talent
qui m'a été confié pour le bien de mon prochain:
Or rien ne me manque tant que le temps;
car pour le travail & pour la dépense, il est aisé de
s'imaginer combien ils sont grands, vu que tout
est ici si cher. Je le dirai avec sincérité, que je
me consume pour le service d'autrui. Si j'eusse
été avare, j'eusse pu, par le moyen d'un
secret, acquérir des richesses immenses. Mon génie
n'a pu consentir que j'aie usé de mes inventions,
comme d'un métier mécanique, & que
j'aie imité l'Ane qui porte des sacs de tous côtés:
Mais j'ai voulu monter par degrés, & après
un secret, en découvrir d'autres; ce que j'ai
toujours fait sans considérer ni la peine ni la dépense,
pour la commodité de mon prochain,
& je ne cesserai point jusqu'à ce que je sois
parvenu au but désiré, espérant que les gens
de bien m'en sauront bon gré, & méprisant
les moqueries des ignorants, & des Zoïles, qui
n'éviteront pas la punition qui leur est due.
F I N.
@
@
@

pict

T A B L E D E S T I T R E S

contenus en ce Livre.
LIVRE PREMIER.
D E la structure du premier Fourneau. 5
Des Récipients. 7 Des Vaisseaux sublimatoires. 9 La manière de distiller. 9 Comme il faut distiller l'esprit de sel. 16 Une distillation des huiles des Végétaux,
par laquelle on en tire une plus grande quantité que par la voie commune de la vessie. 23 L'huile claire de mastic & d'encens. 25 La quintessence de tous les Végétaux. 30 La quintessence de tous les métaux & minéraux.
30 Une huile rouge & douce des métaux & minéraux.
31 L'huile ou liqueur d'or. 32 Huile de Mars. 33 Huile de Vénus. 34 Huile de Jupiter & de Saturne. 35 Huile de Mercure. 35 à iij
@

T A B L E
Huile d'antimoine. 36 Fleurs d'antimoine blanches & vomitives. 38 Les fleurs diaphorétiques d'antimoine. 40 De l'usage externe de l'huile corrosive d'antimoine.
40 De l'huile d'arsenic & de l'orpiment. 42 Huile de la pierre calamine. 42 L'usage de l'huile de la pierre calamine. 44 L'usage de l'esprit de sel dans la cuisine. 47
Pour distiller un esprit acide, ou vinaigre, de
tous les végétaux, comme herbes, bois, racines, semences, &c. 49 L'esprit de papier & de linge. 51 Esprit de soie. 52 Esprit du poil des hommes & autres animaux,
comme aussi des cornes. 52 L'esprit de vinaigre, de miel, & de sucre. 53 Comment il faut tirer les esprits du sel de
tartre, du tartre vitriolé, de l'esprit de sel tartarisé, & autres semblables sels fixes.54 Et de même façon est fait le lait virginal,
& le sang de dragon Philosophique. 56 Les esprits, fleurs, & sels des minéraux &
des pierres. 57 Le moyen de réduire les métaux & minéraux
en fleurs, & de leurs vertus. 57 De l'or & de l'argent. 59
@

D E S T I T R E S.
Fleurs de fer & de cuivre. 60 Fleurs de plomb & d'étain. 61 Du Mercure. 61 Des fleurs du Zinc. 62 Leur usage. 62 Fleurs d'antimoine. 64
L I V R E S E C O N D.
D E la construction de second Fourneau. 1
La manière de distiller. 3 Le moyen de faire l'huile acide & l'esprit
volatil du vitriol. 7 Du vitriol. 7 L'usage & dose du soufre narcotique de
vitriol. 10 La vertu & l'usage de l'esprit volatil du vitriol.
10 La vertu & l'usage de l'huile corrosive de
vitriol. 12 Le vitriol de Mars & de Vénus. 12 La façon de faire un vitriol bleu de l'argent.
13 L'huile douce de vitriol. 23 La préparation de l'huile douce de vitriol. 27
L'usage & dose de l'huile douce de vitriol.
29 De l'esprit acide, sulfureux & volatil du
sel commun & de l'alun. 32 La façon de le préparer. 32 à iiij
@

T A B L E
De l'esprit volatil & sulfureux des métaux
& minéraux, & de leur préparation. 33 La préparation des esprits volatils des métaux.
33 La préparation des esprits volatils des minéraux.
33 Une autre façon. 34 L'esprit de Zinc. 34 L'esprit volatil des scories du régule de
Mars. 35 Pour tirer un esprit blanc & acide, & un
esprit rouge & volatil du salpêtre. 35 L'usage de l'esprit volatil rouge. 36 L'usage de l'esprit blanc acide du sel nitre.37
Eau Royale. 37 La préparation de l'or fulminant. 38 L'usage de l'or fulminant. 44 L'usage de la teinture d'or. 47 Des fleurs d'argent, & de leur médecine. 48 L'usage des cristaux d'argent. 49 Le moyen de sublimer les cristaux de l'argent
en fleurs, & après faire une bonne médecine des fleurs. 50 Pour faire une huile verte de l'argent. 51 L'usage de cette liqueur verte dans l'Alchimie,
& dans les opérations mécaniques. 53 Usage des cristaux de Lune hors la médecine.
54
@

D E S T I T R E S.
Une médecine de cuivre pour en user extérieurement.
55 Une médecine de fer, ou acier. 55 De l'étain & du plomb. 55 L'usage des cristaux d'étain & de plomb. 56 Du Mercure. 57 De l'eau forte. 62 Esprit de nitre sulfuré. 63 Du Clissus. 64 Esprit de nitre tartarisé. 66 Esprit d'antimoine tartarisé. 66 Des charbons de pierres. 67 Esprit de nitre, ou eau-forte sulfurée. 68 L'esprit nitreux de l'arsenic. 68 Pour tirer l'esprit du soufre, tartre, & nitre.
69 Pour tirer un esprit du sel de tartre, du soufre,
& du nitre. 70 Pour faire vu esprit de sciure de bois, soufre,
& nitre. 70 Pour faire des esprits métalliques & fleurs,
par le moyen du nitre & du linge. 71 De la poudre à canon. 72 Pour faire l'esprit de la poudre à canon. 75 L'usage de la médecine par la teinture de la
poudre à canon. 78 L'esprit fleurs de nitre & des charbons. 80
Pour faire les fleurs & esprits des pierres,

@

T A B L E
cristal, ou sable, y ajoutant des charbons & salpêtre ensemble. 80 Pour faire un esprit & huile de talc & salpêtre.
81 Pour faire un esprit, fleurs, & huile de l'étain.
82 Pour faire un esprit, fleurs, & huile du Zinc.
83 Pour faire un esprit, fleurs, & huile, de la
pierre calamine. 83 Pour faire un esprit de nitre, soufre, &
sel commun. 85 Pour tirer l'esprit, fleurs, & huile du nitre
& régule de Mars. 85 Pour distiller un beurre d'antimoine, sel &
vitriol, semblable à celui qui est fait avec l'antimoine & mercure sublimé. 90 Pour distiller le beurre d'arsenic & orpiment.
91 Pour faire un esprit & agréable huile de
Zinc. 94 Pour distiller un esprit & huile de Saturne
ou plomb. 95 Pour distiller un esprit subtil, & une huile
du tartre cru. 97 La préparation & usage de l'esprit de tartre.
98 Le moyen de faire un précieux esprit & huile

@

D E S T I T R E S.
de tartre, joint avec quelques minéraux & métaux. 102 L'usage de l'esprit & huile de tartre métallisé.
102 Une autre façon de faire l'esprit de tartre
métallisé. 108 Pour distiller un esprit & huile de plomb &
d'étain. 109 Le moyen de faire un esprit & huile de fer
ou acier, & de cuivre tartarisé. 112 Pour faire l'esprit tartarisé du mercure. 117 Pour faire un esprit tartarisé de l'or & de
l'argent. 118 Esprit d'antimoine tartarisé. 120 Le moyen de tirer de bons esprits & huiles
des coraux, perles, yeux de cancres, & autres pierres solubles des bêtes & des poissons. 130 Pour distiller un esprit de sel de tartre, &
du tartre cru. 131 Pour avoir un puissant esprit du sel de tartre,
par le moyen du sable pur, ou des pierres à feu. 132 Pour extraire une teinture rouge comme
sang de la liqueur des cailloux par l'esprit de vin. 136 L'usage de la teinture des pierres ou cailloux
en la médecine. 137
@

T A B L E
Comme on peut extraire la teinture rouge de
l'or, par le moyen de cette liqueur, de sorte que ce qui restera sera blanc. 140 Une autre voie pour extraire une bonne
teinture de l'or par le moyen de la liqueur des pierres ou sable. 148 Ce qui peut être fait de plus par la liqueur
des cailloux. 150 Le moyen de faire croître un arbre des métaux
par le moyen de cette liqueur. 151 De l'esprit d'urine, & de l'esprit volatil du
sel armoniac. 154 La façon de le faire est celle-ci. 156 La vertu & usage de l'esprit de sel armoniac.
159 Pour distiller une huile de vitriol rouge
comme du sang par le moyen de l'esprit d'urine. 161 La teinture des végétaux. 162 Vitriol de cuivre. 162 La teinture du tartre cru. 162 Pour faire l'huile, ou liqueur des sels. 163 Pour précipiter tous les métaux avec le susdit
esprit. 163 L'huile & vitriol d'argent. 164 Pour extraire une teinture rouge de l'antimoine,
ou du soufre commun. 164 Le moyen de mûrir l'antimoine & soufre

@

D E S T I T R E S.
commun, de sorte qu'ils donnent une odeur pareille à celle des végétaux. 165 De l'esprit & huile de la corne de cerf. 167 Pour faire un remède précieux avec l'esprit
de cheveux humains. 169 Huile de succin. 170 Huile de suie. 171 Comment on pourra faire une bonne huile de
suie sans distillation. 172 Esprit & huile de miel. 172 Huile & esprit de sucre. 174 Pour tirer un esprit efficace du corail & du
sucre, & une teinture rouge comme sang. 175 De l'esprit de moût. 175 De l'huile d'olives. 177 L'usage de l'huile bénite. 179 De l'huile de cire. 181 Esprit contre le calcul. 181 De l'esprit ou huile acide de soufre. 181
L I V R E III.
L A manière de faire l'instrument de fer ou de cuivre, & celle du Fourneau. 1 Des instruments & vaisseaux de bois desquels
on se servira en la place de ceux de cuivre. 3
@

T A B L E
S'ensuit le reste de ce qui est à faire pour
le vaisseau à distiller. 8 Comment on pourra accommoder un vaisseau
de bois, pour s'en servir de bain aqueux au lieu des vaisseaux de plomb ou cuivre, tant pour y mettre des vaisseaux de verre à digérer, que pour distiller, 10 La façon de faire un vaisseau de bois, dans
lequel on pourra faire brasser & cuire de la bière, de l'hydromel, du vinaigre, & d'autres boissons, aussi bien ou mieux que dans les vaisseaux & chaudières de cuivre, de fer, de plomb, ou d'étain. 11 La façon de faire & accommoder un bain
d'une chaleur continuelle & égale, si longtemps qu'on voudra, soit que lesdits bains se fassent d'eau commune, ou d'eaux minérales, très propres à se baigner dedans pour la santé. 12 Comment on se servira des vaisseaux susdits,
fait pour distiller, cuire ou baigner, & premièrement l'usage du vaisseau à distiller. 13 La préparation de toutes sortes de lies, soit
de vin, bière, hydromel, ou autres sortes de breuvages. 14 Comment il faut réparer toutes sortes de

@

D E S T I T R E S.
grains, comme seigle, orge, avoine, blé, &c. Afin d'en pouvoir tirer l'esprit ardent pour la distillation. 15 De la différence de faire le bras. 17 La façon de mettre le bras en fermentation.
20 La façon de mettre le miel en fermentation.
21 De la préparation des fruits, semences, fleurs,
herbes, racines, & autres choses végétables pour en tirer l'esprit ardent. 22 Avertissement. 23 La façon de distiller en général. 26 Comment il faut faire les huile, ou essences
distillées, des aromates, semences, fleurs, herbes, racines, bois, & autres choses semblables. 29 Le moyen de coaguler les huiles distillées en
baumes. 31 La façon de faire les baumes. 34 L'usage du second vaisseau de bois, duquel
on se peut servir au lieu de ceux de cuivre, d'étain, ou de plomb, tant pour y mettre des cucurbites, & distiller, que pour digérer, extraire, & fixer. 38 Un extrait vomitif. 39 Un extrait purgatif. 42 Un extrait sudorifique. 43
@

T A B L E
Un extrait diurétique. 45 Un extrait somnifère. 46 Un extrait cordial. 48 Un extrait odoriférant. 49 Des bains. 50 Du bain fait avec eau commune. 52 De la nature & propriété des bains chauds.
53 Des bains & des eaux sulfurées qui sont
mêlées d'une acidité subtile. 57 Suit la préparation ou le mélange des esprits
salins & subtils des minéraux & des métaux avec l'eau douce commune. 61 Des bains sulfureux, chers & précieux.
62 Comment il se faudra servir de ce globe de
cuivre pour les bains secs, qui valent beaucoup mieux que les humides en plusieurs maladies. 63 Suit maintenant le moyen comment on se
pourra servir d'une cuve de bois en la place d'une chaudière de cuivre ou d'airain, pour cuire & faire bouillir toutes sortes de choses, comme bière, hydromel, vinaigre, & autres choses semblables. 71 LIVRE
@

D E S T I T R E S.

L I V R E IV.
D E la préparation & du bâtiment du Fourneau. 3 Comment on doit faire l'épreuve des mines
& des marcassites, pour savoir de quoi & combien elles tiennent. 13 De la fonte des mines & métaux. 22 De la séparation des métaux. 22 De la séparation des métaux imparfaits.
27 De la perfection des métaux. 29 Autre démonstration par la voie sèche. 40 De la pierre Philosophale. 49 Savoir si les minéraux, comme Antimoine,
Arsenic, Orpiment, Cobalt, Zinc, Soufre, &c. peuvent être transmués en métaux, & en quels. 54 Une autre voie pour séparer le soufre superflu
Antimonial. 59 De la teinture de l'or&i de l'antimoine.
61 Une autre teinture & médecine d'or. 67 Des miroirs. 68 Le mélange métallique pour la matière des
miroirs. 72 Pour polir les miroirs. 76 c
@

T A B L E
Des verres métalliques. 78 S'ensuit la coloration de la susdite masse par
le moyen de laquelle elle est rendue semblable aux pierres précieuses. 85 De la préparation des couleurs pour colorer
la masse des pierres à feu, ou cristaux. 87
L I V R E V.
D E la préparation du Fourneau. 3
De la construction des Fourneaux. 7 Lut pour bâtir les Fourneaux. 8 Pour boucher les jointures qui empêchent
l'évaporation des esprits. 10 Autre lut pour les verres cassés, comment
on peut empêcher l'évaporation des esprits subtils, après qu'on les a préparés. 12 La manière de polir les bouchons de verre
pour retenir les esprits dans les vaisseaux de verre. 14 Pour faire les meilleurs creusets. 26 De la vitrification des vaisseaux de terre
pour la première & seconde fournaise. 36 L'usage des susdites coupes. 42 Appendix. 46
@




--------------------------------------
Fautes survenues à l'Impression.
Livre 4. page 86. marcassites d'argent ou saphir, lisez zafore: à la même page comme pierre, lisez pierre
d'azur.
Livre 5. p. 9. ligne 19. lisez tête morte. p. 11. ligne 3. vin, lisez lin.

@

NOTE DU TRADUCTEUR.
-------------------

Ce livre comporte un grand nombre de notes manuscrites que nous reproduisons ci-après. Deux propriétaires au moins
semblent y avoir porté des notes. La veuve Poulain semble
le plus ancien possesseur identifié (peu de notes), et
Fonteneau le jeune? qui a vécu dans la seconde moitié du
XVIIIe siècle (référence à l'année 1783 en quatrième partie
page 61), y a porté le plus grand nombre de notes.

@

NB: Cahier ajouté en tête du livre par un des
possesseurs. Page 1.

Page 13 la 4e partie, pour savoir tirer
de l'or et argent par la coupelle des autres
métaux et de connaître les couleurs de
ce qu'elle contient. Pour faire
l'esprit de sel, la 1re partie p, 16.
de ses vertus p. 47.

NB: Crayon.

Les Fourneaux de Glauber est un livre d'alchimie des plus
importants. Très rare, **rtant
complet de toutes ses parties.
----------------
@

NB: Page 2.

cqe




1625

@

NB: Page 11 (écrit en travers).

Les Secrets et Merveilles de nature Recueillies de divers Auteurs, & divisés en 17 livres. Par Jean Jacques
(Y?)ecker de Basle, Médecin de Colmar.
A Rouen. 1614. et d'autres pareilles en 1680. Le 1er p. 756. le 2e p. 894.

@

NB: Page 12.

150

@

NB: Début du livre proprement dit. Sur la page de titre
en face de OV (5e ligne), un papier collé imprimé :

Fonteneau le jeune.

@

NB: Page verso du titre

Belle vertu de l'esprit de sel p. 47. Annotation 5 partie p. 28. et p. 24
de la 4e partie. à faire
l'esprit de sel, la 1re partie p. 16.

NB: Autre écriture.

veuve poulain

@

NB: Première partie page 19 ligne 27 (clistere + contre les vers).

Contre les vers

@

NB: Page 20 ligne 28.

+p. (rayé: 55. et
85. ***)
32.

@

NB: Page 22 ligne 17.

+
et les
pruneaux

NB: Ligne 20.

+voir
aussi à la
sur la fin?
(rayé: 5e partie)
p. 17, &c.
pour en
faire
du vin.

@

NB: Page 34 ligne 8 (conde Partie+) fait).

+p. 151.

NB: ligne 10 (branches+,).

+

@

NB: Page 48 ligne 11.

de chèvre
noire sans corne
de nouvelle
à lait, et
mangé après
des haies,
Voir avec
le trésor
particulier.

@

NB: Page 49 ligne 5 (l'or,+).

+ la 4e
partie
p. 24.

@

NB: Page 51 ligne 1 (guarit les+).

+ la suie
à savoir

@

NB: Seconde partie page 21 ligne 30.

un
dragme
c'est un
gros

@

NB: Page 27 entre ligne 2 et 3.

C'est - ici

@

NB: Page 32 ligne 15 (Partie+,).

+ 16,4 & &

@

NB: Page 34 au dessus du titre page
(correspond à une correction typographique
le titre étant par erreur: La première Partie).

2e partie

@

NB: Page 38 ligne 19 (royalle+,).

+ p. 37

@

NB: Page 53 ligne 10.

l'on
peut
teindre
les verres.

@

NB: Page 67 dernière ligne (peau+,).

+
contre la
loupe

@

NB: Page 69 ligne 17 (après: nitre.).

(1)

NB: Bas de page.

(1) c'est de les brûler dans une
poêle, le feu par dessus.

@

NB: Page 80 ligne 14.

Ce nitre
il le nomma
Alkahest
dit Nicolas
lefevre du
2e vol.
p. 1081.

@

NB: Page 149 ligne 24.

+ p. 61.

@

NB: Page 153 ligne 3 (necessaire:+).

il le dit
à la 1re
partie
p. 33 et 34

@

NB: Page 161 ligne 5.

c'est
***********
la même
dose de la
p. 159.

@

NB: Troisième partie les quatre gravures marquée P. 3.
(sur chaque gravure, écrit à la plume).

folio 1.

@

NB: Quatrième partie sur la gravure marquée P.4.

folio 3.

NB: En face de la gravure.

des portes
de fer de bons
cuirassés.
Ancelin. J. B.
@

NB: Page 4 ligne de titre (en travers, marge de gauche.

La grille est faite en créneaux et les
vives arêtes soient en dehors.
NB: (comporte un dessin).

pict
NB: Ligne 18 (d'un+empan,)

+
un empan
c'est 7 pouces
1/2 environs.
Un empan
c'est depuis le
bout du pouce
jusqu'au bout
du petit doigt
la main alongée,
avec
les doigts, qui
est la distance
du bout du pouce
et au bout du
petit doigt, que
dit des
dictionnaires.

@

NB: Page 5 ligne 4.

Le fourneau
doit
être fait
en rétrécissant
pour
que le feu
soit plus fort
en montant

NB: Ligne 20.

+ du bon
fer de
cuirasses.

NB: Ligne 23.

le canal
c'est le
tuyau

NB: Ligne 29.

chambre
(rayé: c'est un
foyer)

@

NB: Page 7 ligne 4.

d'avoir une
ou 2 ventouses
qui ailles
par des
tuyaux au
trou - B. de
dessous la
grille qui sert
à gouverner
le feu dit de
registre.

@

NB: Page 9 ligne 2.

+ De la toile
d'amiante
mouillée.

@

NB: Page 19 ligne 2.

ici
fusible

NB: Ligne 6.

+
pour les
cailloux
aussi.

@

NB: Page 24 collé en haut de page

p. 24 la 4e partie Voir aussi Annotations p. 28 *****
répond à cette p. ici + Voir l'autre Vol. la 1re partie p. 52.
pour répondre de l'antimoine qui dit ici dessous.
Voir le Dict. le 1er Vol. p. 317. et le Dict. 2e Vol. p. 319
et 323 à faire l'or, l'autre pour le précipité.
+ Voir p. 42 la 4e partie que les (grains?) non trop humides.....

NB: Sous la collure supérieure

faire de même les cailloux en pou(dre?)
d'ici dessu*** du mercure ave(c?)
le cuiv(re?) &c.

NB: Ecrit en marge gauche de la page (en travers)

(de mettre du mercure avec?)
le (nitre?) fixé
** (dessus?) avec
(l'esprit de?) sel.
Voir aussi le secret des Arts et Métiers p. 35. pour y répondre
d'ici

(NB: Dans le sens de la page)

avoir
pour
le plomb
la 1re
partie
p. 35.
+ la 1re
partie
p. 47 à 49
-----------
Voir +
p. 42.
-----------
à la 2e partie
p. 94. en lames
ou en grenailles

+ c'est de
l'esprit de (rayé: nitre)
(rayé: de sel) nitre
+ si c'est du
plomb, ou
du nitre
ou de l'esprit
de sel, ou
du Borax.
il ne le dit
pas ce que
c'est. lavé
c'est avec du
plomb.....
Le sable
cailloux
l'on en peut
tirer de l'or
NB: -------> sous la collure inférieure.
(avec?) l'esprit de sel et nitre, comme un
*** l'a fait qui m'a dit, il m'a gardé le secret.
(qu'on?) y répondra de même à la p. 50 et 51.
Appendix de la 5e partie. il veut dire du nitre fixe et liquide et esp(rit?)
de sel précipité le Dict. chimie p. 319. 2(me?)
vol
NB: Collé en bas de page

le dict. **e Vol. p. 319 voir aussi Annotation la 5e partie p. 28. à séparer Or et
argent étant précipité (Voir le dict de Chimie 2e Vol. p. 319 le
précipité). Annotation la 5e partie p. 51. pour tirer l'or du
cuivre la 4e partie p. 24, c'est de donner un feu de lampe
un feu de digestion comme l'a dit le livre Secret concernant
les Arts et métiers p. 35 pour le plomb. de même comme ici dessus
voir si sera de même avec du nitre fixé et liquide et l'esprit de sel
en place du nitre non fixé. (crainte?) de prendre le feu.

@

NB: Page 25 collé en marge de gauche (en travers).

à la p. 24 à commencé de la - 24 et finir à la p. 25 dont il dit
rien ne se perd. + de la p. 24 à précipité l'or Voir le Dict. chimie 2e vol
p. 319. il le dit, aussi dissoudre comme cela se fait....

NB: Page 25 marge de droite.

il dit de
(rayé: faire (sécher?))
l'argent
(rayé: avec ou la
faire bouillir avant que de la faire (sécher?) dans du verre avec de la lie (ou?) sel de tartre et qu'il n'y) (reste?) pas
(d'?)humidité
soit, évaporée:
et ensuite
de fondre
l'argent
avec le
même
tartre
et charbon
Voir aussi
comme à
l'étain
remis en
corps.

@

NB: Page 26 marge du bas.

En grenailles de jeter la fonte dans un
tuyau et un balai dedans à le faire tourner
et la grenaille a tombé dans l'eau chaude
ou eau seconde chaude.

@

NB: Page 28 ligne 16.

il faut du plomb
et après du
nitre. (rayé: halb Kopf
veux dire du nitre ou bien c'est de l'esprit de sel.)
NB: Marge du bas.

le halb Kopf c'est de la corne de cerf.
(rayé: il veut peut être
dire du sel de tartre.) voir p. 24. et 60.

NB: Collé sur la marge du bas.

halb Kopf, c'est de la corne de cerf.
Les cendres de corne de cerf, elles attirent
à elles le plomb, et pour lier les cendres
d'os de mouton et de sarments, du vol.
Secrets concernant les Arts et Métiers p. 77
du vol. d'ici voir p. 24 et 60.

@

NB: Page 37 ligne 27.

avec de
l'or et
argent
qui veut
dire....

@

NB: Page 41 ligne 9.

non
de l'antimoine.
c'est le
plomb
l'or cuivre

NB: Marge du bas.

il veut dire la lune avec Mars des pointes de clous
du régule d'antimoine avec de l'or, et vénus, et du
flux blanc mis sur la fin de la fonte, d'après (avec?)
du plomb, je dois voir cela Ancelin. Mais quand
l'or est purgé l'antimoine avec des pointes de clous **
** mettre de la lune.

@

NB: Page 42 ligne 18 (d'eaux+me-).

+
eau, (rayé: c'est
le plomb qui veut dire,) c'est du nitre
et esprit
de sel a
fermenté
le
métal.

NB: Marge du bas.

(rayé: le fumier c'est le nitre fixe et
liquide)
@

NB: Page 43 marge de droite (en travers).

Saturne peut être mûrit en or et même en bonne Médecine, il veut dire
pour en faire le précipité, vu qui faut de l'or fin, dit aussi le 2e Vol. du
Dict. de chymie, p. 319.

NB: Marge du bas.

ici il dit à entendre de (rayé: l'esprit de sel et) nitre (p. 24) qui
ne faut pas trop en mettre avec l'or, l'argent, le cuivre
de la hauteur du métal, et d'avoir soin toujours de même
à surveiller par une baguette courbée ou non, l'entrée
dans la cour** et bien après la reboucher vite. Ou voir
au travers du verre. A la p. 48 il dit le nitre (fixé) suffit
seul et non avec l'esprit de sel pour tirer l'or du métal
faire donc attention à la p. 48 et p. 45 et 29 &c...

@

NB: Page 48 ligne 5 (solution+,).

+
la solution
veut dire
pour finir
la fonte, qui
ne faut pas
eau forte,
eau régale,
esprit de sel de
vitriol, &c.
la solution
veut dire
une chaleur
douce pour
séparer
l'âme du
corps.

@

NB: Page 58 marge du bas.

Je crois de purger l'antimoine 2 fois avec des pointes
de cloux de fer à cheval, et la troisième fois avec du
(rayé: du nitre) nitre que peu à peu à la fois. Du nitre fixé
et liquide, et de l'antimoine, pointe de clous, du
Mercure, du plomb en feuille, argent en
feuille ou limaille, let***s ensemble et bien purgé
avant, et avec du cuivre et de l'Etain, avec un degré
de chaleur naturelle, point de tartre.

@

NB: Page 59 ligne 16 (brune+).

+

NB: Ligne 20 (quantité.+).

+
il fait 2
séparations

ligne 22 (poids,+).
+3.
(rayé: + et veut
dire de l'huile ou de la graisse avec.) avec nitre
61.

NB: Collé sur marge de droite.

Pour connaître si l'antimoine est bon, voir Nicolas lefevre le 2e vol. à la
p. 967; l'antimoine doit être purgé pour purger l'or, je pense de
purger 2 ou 3 fois l'antimoine avec le nitre, D'après suivre ce que dit
ici ce savant Auteur. Comme est l'antimoine sortant de la mine, ici p. 58.
il ne faut point de tartre il détruit dit Nicolas lefevre. De purger le cuivre
l'étain, le plomb, avec du nitre et du plomb, et pour fer aussi: et de la
poudre de charbon avec.
NB: Marge du bas.

les parties des animaux sont séparées, cela veut
dire que l'antimoine se purgera; Si on mêle
l'antimoine, (rayé: le tartre), &c.

@

NB: Page 60 haut de page marge de gauche.

de mettre
ensemble
Argent,
Cuivre,
et du fer
à fonte dit
Valentin.
Azoth.

NB: Ligne 9.

que
l'arsenic
nage dans
l'huile.

NB: Ligne 15.

De l'huile
d'olive pure
*********
que
NB: Ligne 18 (se,+).

+ De la
cire

NB: Ligne 21 (once(1)).

(1) de mettre
une once
d'antimoine
purgé
comme il
l'indique.

NB: Ligne 33 (plomb+:).

(+) de même
pour
le plomb.
l'Antimoine
et esprit
de sel.

NB: Marge du bas.

*** (ajouter?) à l'étain
** plomb et argent l'augmentera l'argent ***
(vo?)ir à la fin du livre ce que j'ai écrit.

NB: Collé sur la marge du bas.

Le dict. 2e vol. p. 383 dit le régule d'arsenic (il doit être
blanc) qu'il est volatil, c'est en en mettant avec
l'étain de la bien couvrir et lutter, y avoir mis argent
avec. Voir à la fin de ce livre-ci ce que j'ai écrit
d'y mettre du plomb, pour le mettre à l'épreuve, et du
régule d'Antimoine.

@

NB: Page 61 ligne 14 (couronne.(1.)).

(1) ne veut-il
pas dire en
place de creuset
d'avoir une
cornue en
verre, comme
je l'ai vu
rue de la
Pelterie
en 1783, a
fonte de
l'argent

NB: Ligne 28 (Partie,+).

il veut dire
le lion des
Philosophes.
+ p. 132.

@

NB: Cinquième partie page 10 ligne 12.

Voir
p. 34

@

NB: Page 11 ligne 3 (rayé: vin).

du lin.

NB: Ligne 14.

minium
c'est une
chaux de
plomb.

@

NB: Page 17 marge du bas.

pour faire un bouchon, c'est de faire un cornet
de parchemin et de le mettre dans la bouteille, et
de fondre la cire pour y emplir ce cornet, et refroidi
de l'ôter de la bouteille, d'en faire un moule pour
y jeter du verre fondu, qui sera de la forme pour
boucher la bouteille, de polir le bouchon avec (utour?)
A. lin. (NB: probablement Ancelin voir page 39.)

@

NB: Page 28 ligne 13.

à savoir
un bon
creuset.

@

NB: Page 30 ligne 21.

ici -

@

NB: Page 32 ligne 1 (latton+(dans).

+ laiton
c'est
cuivre
jaune.

@

NB: Sur les gravures marquées P. 5. sur la première:

folio 32.

NB: Sur la seconde.

folio 33.

le moule
de
la
coupelle
Dit-il
le têt.

@

NB: Page 34 ligne 10.

ici
voir p. 10

@

NB: Page 37 ligne 11.

la terre
rouge

@

NB: Page 39 collé sur marge de droite.

à la page. 39 ici pour vitrifier *********ense deme*************** De sel marin avec de bon verre pillé en poudre, bien mêler avec de l'eau, et de mettre sur les
creusets, étant après bien sec, de mettre au feu les creusets, Ancelin. Car j'ai vu une cornue
de verre au feu à fonte (rayé: de) la limaille d'argent mêlée d'ordure, étant apprenti,
c'est pourquoi que du verre mêlé aux creusets doivent être meilleurs.

@

NB: Page 40 ligne 7.

ici - -

@

NB: Page 50 marge du bas, pour la dernière ligne (voye.(1)).

(1) qui est par l'esprit de sel et de nitre
mis sur du sable chaud dict p. 24 et 25 de
la 4e partie.

@

NB: Page 51 ligne 10.

---il veut peut-
être dire
avec le nitre
et l'esprit
de sel, oui.

NB: Ligne 25.

---il veut peut-
être dire de
même comme
il est dit par
écrit ci-dessus.
et de même
en suivant...
oui.

@

NB: Page 52 marge du bas, pour la ligne 31 (esprits.+).

+ il veut peut être dire de la terre de creuset
même pilée et pétrie et réunie avec du sel
et porcelaine.

@

NB: Annotations sur l'Appendix page 17 ligne 10.

voir aussi
à la 1ere
partie
p. 22
pour le
raisin.

@

NB: Page 20 ligne 25.

c'est des
groseilles
rouges

NB: Marge du bas.

avoir des vignes sans les cultiver
en faire d'excellent vin.

@

NB: Page 21 collé sur la marge de droite.

De la p. 20 et 21. à bien y faire attention et des réflexions il y a de grands
profits, surtout sachant les années d'avance bonne et mauvaise, à moi
connues. Le Mûrier des haies &c. qui produit si vite, et de plus avec leurs
menstruaux, à moi connus, Ribes c'est des groseilles rouges.
@

NB: Page 22 marge du bas.

le Menstrue du marc de raisins vaut le mieux

NB: pour la ligne 22 (vin.(1)).

(1) de mettre de l'eau versée dans un pot
dans la terre, et y mettre la racine de la vigne
dedans et bien couvrir le pot, ou du vin et sucre
en place l'eau de vie ou mêlé ensemble, avec un
peu d'esprit de sel et de nitre, du tartre de la lie.

@

NB: Page 26 ligne 6 (façons+:).

(rayé: p. 154)
* 154

NB: Ligne 15.

vinaigre

@

NB: Page 28 ligne 24.

ici -

NB: Marge du bas.

Et voir la 4e p. 24

NB: Collé sur marge du bas.

Avoir aussi à la 4e partie p. 24, qui répond ici.
édulcorer, Voir le Dict. Mithoh. p. 127. Pour la séparation
des Métaux, voir et aisés à faire le 1er vol. du
Dict. p. 317. et le 2e vol. du Dict. pour le
précipité à la p. 319. et 323. Solution c'est dire
un feu de nature Dissoudre dans un vaisseau de cuivre sur un feu doux

@

NB: Page 29 collé sur marge du bas.

A voir aussi l'autre livre de Glauber de la
(rayé: 5e partie des fourneaux) de la 1re partie
p. 15. pour aussi des cailloux. Et à la 1re
partie des fourneaux, p. 34. du cuivre.

@

NB: Page 32 collé sur marge de droite, pour la ligne 14
(+Ce secret).

+ ici répond à ce secret de tirer l'argent du cuivre par le
plomb, avoir à l'autre livre p. 44 à 52. la 3e partie de
l'oeuvre Minérale. ici aussi de se passer de coupelle. Pour
séparer l'argent du plomb, il veut dire comme un autre Auteur
de 105 livre de plomb on tires 5 marcs d'argent, le dict. chimie
en parle aussi et Glauber aussi ailleurs.
NB: Marge du bas.

c'est pour répondre ici à la 4e partie
p. 24. à cette besogne-là, fait qu'on
se servira de creusets et non de coupelles
d'autre besogne fait en commun il faut
des coupelles, voilà ce qui veut dire en
secret.
@

NB: Page 33 marge du bas, pour la ligne 5 (certaine(1)).

(1) avec certaine addition, il veut dire l'Alcaest
en poudre et du plomb, d'une livre de cuivre
il y faut 4 livres de plomb dans un creuset à petit
feu, le plomb et le cuivre doivent être purgés
avant et y ajouter de l'or et de l'argent avec.

@

NB: Page 35 collé sur marge du bas, pour la ligne 17
vulgaire par-(1)).

(1) qu'il y a un autre Saturne que le vulgaire
il veut dire l'Alcaest, D'après on prend
(rayé: saturne) Saturne à la fin, voir ici p. 32 au bas
de la p.

@

NB: Page 38 ligne 7 .

ici

@

NB: Page 40 collé sur marge de gauche, pour la ligne 6
qui precipite+en).

+ c'est d'avoir du précipité comme il est dit à la 1re page de mon petit livre
que j'ai écrit.

@

NB: Page 41 ligne 24.

C'est de la 4e partie
p. 24.

@

NB: Page 60 en bas de page.

(NB: Signe du cuivre) du cuivre (NB: Signe du cuivre)

@

NB: Page (79) après "Fautes suruenuës à l'Impression."

pour faire des fourneaux à la
4me partie p. 3. &c. et dans la 1re
partie du livre.

@

NB: Page (80) page blanche (annotée manuscrite).

la 4me partie p. 60.
d'étain on tire de l'or.


pour avoir le meilleur or de tous, la 4me partie p. 24.
Pour faire des fourneaux de la 5me partie p. 9.
Le commencement de la 4me partie des fourneaux aux
p. 3. qui est pour le fourneau à vent, et la planche
et (a) la p. 32 et 33. pour purger l'huile.
et p. 59 et 60. pour faire de belle vaisselle, pour
connaître les minéraux des mines p. 19 et 20. la 4me
partie & 25, pour purger l'argent.
Pour détruire les vers des boyaux
la 1re partie des fourneaux p. 19. et à la seconde
partie p. 21. e*****. 113.
Remède des loupes à la 2me partie p. 64.
Vertus de l'esprit de sel 1re partie p. 16 *&c.
pour faire du vin avec le raisin sec
à la 1re partie p. 22, et à la 5e partie p. 17, &c
Pour faire de bon étain, de plomb, de fer
de cuivre, et de bon or, la 4me partie p. 59
et 60. (NB: autre écriture: Pour fixer le nitre p. 80
de la 2e partie.)

@

NB: Cahier ajouté par un possesseur du livre à la fin du volume. Première feuille recto.

Pour tirer de l'or et de l'argent des métaux la 4me partie, p. 60 et 61. 24 et 25 à 28. De donner
une douce chaleur aux métaux qui fait la digestion
la fermentation étant en mouvement, d'après les fontes
que dit la p. 36 et 37. ils donnent le poids double d'or et d'argent.
La fermentation dite digestion doit durer 10 jours pour faire fermenter c'est avec du plomb purgé, et pour fonte c'est
avec du nitre. Pour faire l'or le plus fin, p. 24. 4e
/partie p. 41. 43. 42. 48. 47. à voir p. 59 et 60. Ne pas se
servir des eaux corrosive de drogues comme eau forte, eau
régale, esprit de sel, &c. &c. dans les métaux, d'autant
qu'ils détruisent et gâtent tout: ajoutant foi à ces paroles.
p. 48. il recommandent le nitre, tartre, cailloux, plomb,
pour purger les métaux, p. 60.
Pour prendre des oiseaux, corbeaux, perdrix canards, oies sauvages, &c. et souris, araignées
fourmis, &c. la 1re partie p. 44 et 45.
Pour faire croître un Arbre en l'espace d'une ou de 2 heures, ayant racines, tronc, et branches,
et à rendre de bonne or des cailloux, guérir
les vieux moisis ulcères des jambes, la 1re partie
de la p. 33 et 34. Pour avaler de la limaille de
fer (rayé: ou d'acier), pour détruire les vers, la seconde
partie p. 20 et 21. La liqueur des Cailloux et du
sable fin, la seconde partie p. 132 à 154.
L'autre livre de Glauber la 3e partie p. 26 + pour bien purger l'étain pour en avoir son or, et son argent
Nicolas lefevre du 2e volume p. 891 il dit pour purger le Plomb, (l'étain doit être de même quoi qu'il ne le dit pas),
de le faire fondre dans un pot de fer, étant bien fondu
il faut jeter au dessus de temps en temps des petits morceaux
de cire, qui se consumera peu à peu, et lorsque l'on verra
que le plomb a un bel (rayé: oeil) oeil et bien clair au dessous
de la pellicule superficielle qui est la crasse qui faut
ôter, d'après il jettera le plomb dans de l'eau nette
Glauber il dit à la 4e partie p. 59 et 60. pour purger le
Plomb, l'étain &c. de les avoir (en limaille moi qui dit)
**** mettre avec la moitié de nitre bien mêlés, et d'y
jeter un charbon de feu, et le plomb &c. car à purgé
Ainsi en y faisant ces 2 purgations le plomb, &c. il
sera bien purgé, de Nicolas Lefevre, et de Glauber,
la dernière purgation sera de celle de Nicolas Lefevre com

NB: En travers, marge de gauche.

pour ôté la dorure la 4e partie p. 26, &cc.

@

NB: Première feuille verso.

Pour faire les meilleurs creusets, la 5e partie p. 26. A savoir avec profit de l'or et argent 4e partie p. 18. p. 24.
Remarque des métaux s'il y a de l'or argent, étain
cuivre, &cc. p. 19. de la 4e partie. Avant que
de mettre les métaux avec le plomb à la coupelle; il
faut les purger avec le nitre avant p. 20.
Pour avoir de l'or p. 24, la 4e partie.
Pour faire de l'or fin, et de l'argent fin, de
la 4me partie, p. 24 et 25. (1) Pour connaître le bon
creuset p. 28, 5me partie. (1) voir de même de
la p. 50. Appendix de la 5e Partie.
De grandes précautions à prendre à fonte du
mercure arsenic, soufre, Antimoine, &cc.
p. 38 Annotation sur l'appendix de la 5e partie.
La préparation du Nitre et du charbon
qui soit bon p. 80 la 2e partie.
Contre la loupe la 2e partie p. 67. idem, à fonte les métaux 69. idem pour
teinter en argent les verres et vitres des
Eglises p. 53.
Pour faire des fourneaux la 4me partie p. 3 &cc; et de la bonne terre
à la 5me partie p. 8 &cc. Pour
rendre les creusets bon d'y mettre dedans
du bon verre et blancs d'oeufs après que
le verre est fondu, d'y mettre un creuset
dedans pour que le verre se répande
partout après le creuset, mais il faut y mettre
un peu de terre d'un creuset, sous le creuset pour
qu'il y ait du verre dans le fond du creuset,
Voir p. 40. la 5me partie. le verre de cornue
qui supporte le feu est bon pour les creusets.
Pour avoir le meilleur or de tous la 4me partie p. 24. comme le Mercure attire l'or
la 4me partie p. 39 et 40.

NB: En travers, marge de gauche.

et les arbres aussi pour faire d'excellent vin du Paragraphe 8. de faire à produire en abondance produire la vigne en abondance du paragraphe 12.

@

NB: Seconde feuille recto.

De la 4me partie p. 24. pour tirer l'or et l'argent du cuivre et la p. 59 et 60. Pour la fonte des Métaux, la 4me partie p. 22. et 23. Pour avoir de bons creusets la 5me partie
p. 28, &cc. Remède contre les vers dedans
le corps la seconde partie p. 160. Je comprends
très bien ce qui dit p. 161. il faut observer qu'il
y a une autre matière, &cc. j'ai fait ce remède là
il m'a guérit des écorchures que le sang en sorte et
une blessure et enselure? de nerf et à l'os de la
cheville du pied &cc. il guérit migraine gangrène
blessures de bêtes enragées, et de serpent &cc. &cc.
Pour faire de l'or, la 4me partie p. 44. A l'autre Vol. de Glauber, la 3e partie p. 51 et 52 et
5* bien dit pour tirer de l'or du cuivre, &cc. avec du plomb
n'en mettre que peu à la fois, et d'une chaleur modéré, et
du temps, à faire cette besogne.
pour avoir la semence des métaux, à la 2e partie - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
des fourneaux p. 27.
- - - - - - - - - - - - - -
il faut une partie d'or et 3 parties d'argent avec le Cuivre pour fonte à en tirer de
l'or voir la 4e partie p. 24 et 25, &cc.
pour purger l'Antimoine pour s'en servir
la 4e partie p. 59. Pour connaître
l'Antimoine s'il est bon du 2e Vol. de
Nicolas lefévre p. 967, &cc.
La Planche du fourneaux, des pages 2 et 3, de la 4me partie des
fourneaux. Contre les vers p. 21 la 2e
partie, la 4e partie p. 19, de connaître
par les couleurs à la fonte s'il y a de l'or
ou argent, des métaux. A faire du meilleu*
or p. 24. de la 4e partie, il me faut aussi voir le Dict.
de chimie le 2e Vol. p. 319. au mot précipiter l'or.
Je pense de savoir, pour séparer l'or de vaisselles d'or avec de l'antimoine sel de tartre. Vertus du nitre
de même p. 159 à (rayé: 161) 161. la 2e partie.

NB: En travers, marge de gauche.

faire les meilleurs
creusets la 5e partie p. 26

@

NB: Seconde feuille verso.

Pour la fonte des cailloux, la seconde partie p. 148. 153 et 132. et à la 4e partie p. 61. La cendre ou poussière
des cailloux l'on en fait de la porcelaine Voir
p. 153, la 2e partie, De là il dit de faire croître un
arbre de métaux, si en le secoue il retombe en
cendre comme une fleur, ou bête, qui revient
comme de son naturel, d'un autre livre de la curiosité
de la végétation, &cc. que j'ai. Pour purger
l'antimoine p. 58, &cc. la 4e partie, il dit de
purger l'antimoine de plus à la p. 61 avec le nitre, le
nitre (au feu) le fera en aller de l'or volatil, et
du nitre fixé ne fera pas ôté de cet or.
des cailloux pour en tirer de l'or, la 5e partie
-------- p. 29. La 4e partie p. 22 pour séparer l'or et
l'argent du cuivre, à savoir si les cailloux
sont bons, à la 5e partie Annotation, p. 30.
La séparation de l'or et de l'argent p. 27 idem
et p. 28. et 23. de la 4e partie. La 4 partie p. 24
pour séparer l'or et l'argent du cuivre.
et pour en faire de meilleur or et argent,
à la p. 24. de la 4e partie, d'y ajouter du Mercure
avec, comme le dit le Dict. du 1er Vol. p. 317, pour avoir
de plus d'argent avec le cuivre, &cc.
ici du danger à voir le 2e Vol. du dict, p. 122 &cc;
à savoir de donner une digestion de feu de lampe
aux cuivre, plomb, Mercure, esprit de sel,
&cc. pour en tirer de l'or et de l'argent, avant
que de découvrir ces matières il faut
qu'elles soient bien refroidies, pour ne pas
en sentir ce dangereux air.
L'appendix de la 5e partie p. 32, &cc.
à séparer l'argent d'avec le plomb, &cc.
et le cuivre aussi, de se passer aussi de coupelle
p. 32, &cc. La séparation de l'or, de l'argent
et du cuivre, Annotation p. 28. aussi
à la p. en bas écrit, et pour le précipité.
Pour tirer or et argent par le nitre et l'esprit de
sel par la fermentation des métaux, d'après les
fontes, Voir la 4e partie p. 37, &cc.... p. 43, &cc.
pour arroser le métal. Je dois faire ce qui est dit à la
4e partie p. 41. idem p. 43, de tirer de l'or du plomb
A réduire une lame de métal presque en or la 4e
partie p. 44. Voir l'or fulminant la 2e partie
p. 38
NB: En travers, marge de gauche.

Pour luter les vaisseaux * la 5e partie p. 8, &cc. Résiste à l'eau p. 10 de terre et verre. et au feu p. 10.
@

NB: Troisième feuille recto.

Pour tirer de l'or et Argent du plomb, la 4me partie p. 40 à 43, et ailleurs, Voir aussi
le tome 1er Secret concernant les Arts et Métiers
p. 35. C'est du nitre fixé et liquide qui faut pa(s?)
de plus ni de moins, le plomb bien purgé et mine **
et de l'argent aussi mince, Voir mis dans une
grande bonne terrine bien lutée avec une
autre terrine et mis sur le sable, y mettre
aussi avec du Mercure purgé.
Mais pour savoir que cela soit bien toujours humecté, il y doit avoir un trou à la terrine
qui couvre l'autre, et à ce trou y passer une
baguette creuse faite en verre et lutée et bouch(é?)
d'un bouchon de verre. En place de la terrine
qui couvre l'autre, y mettre en place une
terrine de verre l'on y verra au travers s'il
faut y remettre du liquide tiédi
Ainsi la terrine bonne et forte de terre et un mastic après, elle supportera 120
livres pesant bien soutenue en dessous
de fort cercles de fer et des côtés.
J'ai deviné le secret de la p. 40 la 5e partie de fourneaux Philosophiques
------------------- Pour savoir gouverner d'avoir de bonne o(r?)
argent tirés du cuivre purgé et du plomb
et du Mercure, par le nitre liquide fixé, à
+ 24 voir la 4e partie p+. 40 à 49. L'Appendix de
----------------------- la 5e partie p. 32, &cc. il fait entendre que l'on se
passe de coupelle pour l'essai, provenant de la
4e partie p. 40 à 49. et 24 à 27, y mettre de
l'esprit de sel et y jeté du nitre qui se dissous
dedans. La 4e partie p. 40 et 41. de fonte
De l'or et avec du cuivre et avec de l'antimoine
faute d'or, y mettre de l'argent il doit y avoir profit.
Pour s'exempter de mauvaises drogues, de l'(or?) Annotation de la 5e partie p. 38, et a la p. 39 et 40 pour séparer l'or et l'argent. la 5e
partie p. 40 des fourneaux le très grand secret qui dit
je le devine, c'est fonte du plomb dans un creuset
ensuite de le laisser refroidir dans du sable ou terre
à faire creuset, fait d'après que le verre de plomb
ne passera pas au travers du creuset, à revoir p. 40
41
@

NB: Troisième feuille verso.

La 5e partie p. 17 pour faire des bouchons de verre que j'ai écrit. Pour ne pas se
brûler au fourneau, la 4e partie p. 9.
Le meilleur Antimoine provient de Hongrie et de Transylvanie. L'Appendix 5e partie
p. 41, pour séparer l'or l'argent du cuivre,
Voir aussi à la 4e partie p. 24, qui est dit,
aussi de séparer la dorure qui dit à la p. 26,
de la p. dite 24. Comme il faut faire à
(en marge: ici -) gouverner le métal avec l'Alcahest
en Eau, de la 4e partie p. 42 et 43.
L'Appendix de la 5e partie, p. 32, &cc. pour séparer l'argent du plomb et du
cuivre. Pour faire de bonne Eau de vie
provenant du vin fait avec du blé.-----
Appendix de la 5e partie p. (rayé: 47) 52. il dit
en faisant divers vaisseaux de---------
porcelaine qui soutiennent le feu
& retiennent les Esprits. Je vois
d'en faire faire des cornets, creusets
coupelles, cucurbites, &cc.
L'Appendix p. 20 et 21. il y a grand profit à faire
et à la p. 26, &cc. il y a aussi du profit.
A l'appendix de la 5e partie p. 28, à le faire
comme il le dit qui répond mieux à la 4me
partie p. 24. idem, p. 32 à 34. et de suite
et toute la suite correspond à la 4e partie p. 24.
Pour éprouver les cailloux s'il y a de l'or de la 4e partie p. 19. et de l'autre livre
la 1re partie p. 15. Ce doit être de même pour
le cuivre s'il y a de l'or aussi, &cc.
Annotation p. 34. ce qui faut de plomb pour
la couplés? l'or l'argent dans un creuset p. 33.
Annotation p. 28, il dit dedans un vaisseau
de cuivre pour qui résiste plus que le verre.
idem p. 32 voir ce que j'ai écrit.

NB: En travers, marge de gauche.

Contre les vers la 2e
partie p. 21.

@

NB: Quatrième feuille verso.

Pour réduire les chaux des métaux en corps p. 66 la 2e partie. Voir p. 59, 60
la 4e partie pour purger les métaux
avec profit.

@


Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.