Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.

@

Page

Réfer. : AL0806
Auteur : Grillot de Givry.
Titre : Le Grand Oeuvre.
S/titre : XII Méditations sur...

Editeur : Editions Traditionnelles. Paris
Date éd. : 1991 .




**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****



@




LE GRAND OEUVRE
@




DU MEME AUTEUR
Les villes initiatiques:
LOURDES Etude hiérologique. 1 vol. in-8 carré.

TRADUCTION en français
du « Liber Paramirum » Tomes I & II des oeuvres complètes de Paracelse
Editions Traditionnelles
1984 - Nouvelle édition

@

GRILLOT DE GIVRY
L E G R A N D O E U V R E


XII MEDITATIONS SUR LA VOIE ESOTERIQUE DE L'ABSOLU


« Sapientes abscondunt scientiam. » (Proverb. X. 14.)
« Qui revelat mysteria ambulat fraudulenter. » (Proverb. X.14.)
« Fermez les bouches ! Clôturez les bouches! » (Papyrus Magique Harris.)


EDITIONS TRADITIONNELLES Quai Saint-Michel - PARIS Ve
@






Tous droits réservés pour tous pays
@



OB MEMORIAM - PATRIS - MEI SERVANDAM FERALEM - HANC - STELAM EREXI POST - VARIAS - AC - PROLIXAS MARI - TERRAQUE PEREGRINATIONES AD - PATRIAM - TRANSIVIT REQUIESCAT RESVRRECTIONEM - EXSPECTANS IN - PACE - XRISTI

In te Domine speravi; non confundar in aeternum!
@
@



LE MYSTERIVM MAGNVM

pict U-DESSUS de nous, dans les sphères éternelles
d'où émanent la Lumière et la Vie, règne le mystère, insondable et splendide, de l'Absolu.
L'Absolu enserre notre être comme un involucrum, et borne le cercle étroit de nos concepts précis; en
toutes choses il a imprimé sa commonéfaction.

Ténèbres, Inconnu pour ceux qui n'ont pas la Science, il n'est qu'un voile qui recouvre la Cause
Première, et qui se lève devant les Initiés.

Heureux celui qui l'aura su déchirer avant l'heure ! car la Lumière qu'il connaîtra déjà ne
l'éblouira pas par sa vision inattendue.

Mais que ceux qui se seront complu dans l'inexistant craignent que, pour eux, le gardien du seuil
ne soit obligé de l'écarter lui-même !

Alors, à la vue de ce qu'ils n'avaient jamais soupçonné, de ce qu'ils avaient contemné peut-être,

@

8 LE GRAND OEUVRE ------------------------------------------------

ils tomberont anéantis dans les profondeurs du
chasme, où, n'ayant plus conscience d'eux-mêmes,
ils perdront leur entité et ne se retrouveront plus !
O la paucité et la parvité des doctes, en cet instant décisif ! Que de regrets d'actes non accomplis,
de projets non exécutés ! Combien, ne pouvant réparer
les omissions et les erreurs, devront, imparfaits,
incomplets, impurs, accepter leur réalisation
définitive !
Suis-moi donc, mon Disciple, dans la Voie de l'Absolu que je vais t'enseigner; suis-moi, et je te
promets qu'un jour tu ceindras ton front de la couronne
de lumière, du diadème d'or des Sages, réservé
à ceux qui, pendant leur vie, auront accompli
l'oeuvre qui résume toute oeuvre.
Beaucoup ont entendu discourir du Grand Oeuvre. Quelques-uns se proposent de s'y adonner, mais
bien peu en abordent la quaesition.
Tous disent: « Plus tard, quand nous auront conquis le loisir et le calme ». Mais le loisir et le
calme ne viennent jamais, tandis que l'Absolu te
réclamera sans faute, puisque tu émanes de lui.
Oh ! passer sur cette terre sans avoir déchiffré l'énigme, sans avoir pénétré le secret inexsupérable
que certains, parmi nos aïeux, connurent, le pourrais
tu, toi qui as déjà quémandé la Sapience
auprès de tant d'hommes qui ne la possédaient pas?
Le Grand Oeuvre! Le Grand Oeuvre ! Vocable
@

LE MYSTERIVM MAGNVM 9 ------------------------------------------------

prestigieux! Fulgurante splendeur! D'aucun, dans
les âges écoulés, auraient donc contemplé cette merveille,
l'auraient possédée intégralement, et toi, tu la
laisserais, inexpliquée, dans les livres!
Et dans l'au-delà, doué alors de la plénitude de ta lucidité perceptive, tu verrais la phalange triomphale
des Sapients, inondés d'une joie radieuse,
éperdus de bonheur et d'allégresse, se délecter de la
PIERRE DES PHILOSOPHES, s'en nourrir pour l'éternité
et tu n'aurais aucune part à ce festin!
Et tu entendrais les blanches théories des Initiés te crier comme Dante:
Guai a voi anime prave Non isperate mai veder lo cielo! tandis qu'elles s'éloigneraient pour jamais triomphantes,
dans la Lumière, et te laisseraient seul,
au sein des ténèbres grandissantes, leur diazome
sinistre s'étendant autour de toi!
Que cette pensée suffise donc à t'inspirer le regret de ta néglection du Magistère des Sages.
Plût à Dieu qu'il ne soit pas trop tard, et que tu ne te trouves déjà trop avancé dans la vie pour entreprendre
de le parachever!
Car si l'ascèse n'a pas commencé au sortir de l'adolescence, il est douteux que tu puisses parvenir
jamais à la perfection. C'est dans ce sens que

@

10 LE GRAND OEUVRE ------------------------------------------------

Nicholas Valois a dit: « Le Printemps avance
l'Oeuvre ». Et Saint Thomas d'Aquin: « Dans les
premiers jours, il importe de se lever de grand
matin et de voir si la vigne est en fleurs ».
Applique-toi donc sans retard et avec la bénédiction de Jésus-Christ, à sa mathèse et à son agnition.
C'est mon Disciple, pour te diriger dans cette voie que j'ai entrepris, le Saint-Esprit invoqué, d'écrire les douze médita- tions suivantes. Laus a Dieu.
@
@
@

XII MEDITATIONS SUR LA VOIE ESOTERIQUE DE L'ABSOLU


MEDITATION PREMIERE

LE SVBJECTVM ARTIS

pict ICHOLAS Valois l'alchimiste, a dit: « La
Science des Philosophes est la connoissance de la puissance universelle des choses ». Dans la nuit obscure de ton âme, tu as parfois aspiré, mon Disciple, à une Lumière incommensurable
qui viendrait, en un jour lointain
et indéfini, illuminer ta détresse.
Tu as rêvé, vision confuse, d'allégresses, d'harmonies surhumaines, d'omniscience, de
puissance illimitée.

@

14 LE GRAND OEUVRE ------------------------------------------------

Tu as pressenti -- après les ténèbres et la morne tristesse du chaos où, confusément, tu te
débats -- de la splendeur.
Et voici que la ligne d'horizon de ta vie s'empourpre, et te laisse entrevoir quelque chose de
meilleur et de plus parfait.
Empresse-toi de te diriger vers cette lueur encore indécise. Suis-la, c'est l'étoile des Mages
qui se lève pour toi et qui va te conduire, si tu
ne la quittes du regard, vers le Maître du Monde.
Livré à toi-même, tu t'es caractérisé par le désordre des idées et le désordre des actes.
Le spécifique à ce désordre est la rentrée en toi-même.
La rentrée en toi-même exige l'effort de volonté continu et durable.
L'effort de volonté continu et durable nécessite une règle de vie.
La règle de vie comporte une série d'actes spirituels qu'il te faut accomplir scrupuleusement.
La première norme, qui résume toutes les autres, c'est le désintérêt des dires et des actes
des hommes.
Enveloppe-toi d'indifférence comme d'un manteau; voilà la clef de la vie magique. Libère-toi
des contingences. Délivre-toi de toute
hylophilie. Enferme-toi dans ta pensée et dans

@

LE MYSTERIVM MAGNVM 15 ------------------------------------------------

ta science. Sois le solitaire, le vrai Μονἰας;
construis-toi une cellule dans ton propre coeur.
Accepter une vie obscure lorsqu'on est affamé de gloire, c'est le summum de la perfection alchimique;
ainsi, rigoureusement, les Saints ont
accompli le Grand Oeuvre.
L'idéal que tu t'es créé est un royaume dans lequel tu règnes en souverain maître; que désires-tu
de plus?
Tu es Roi au moment où les trônes s'écroulent! Tu es Sacerdote au moment où les hiérophanies
chancellent!
Méprise la foule, méprise le peuple, méprise la masse; fuis les faces patibulaires. L'être
d'exception seul est digne de ton intérêt.
L'expansion populaire n'est considérable que hiérarchisée. Une foule disciplinée a construit
le monument occulte par excellence, le monument
qui ne projette pas d'ombre: la Pyramide;
les foules indisciplinées n'ont jamais su que
pousser des cris et piller, ce qui est à la portée
de tous; veux-tu te joindre, simple unité, à
celles ci? Renonce alors au Grand Oeuvre; la
Voie de l'Absolu ne s'ouvrira jamais pour toi.
Vouloir posséder la Sapience et en même temps l'approbation populaire, c'est dérision.
« Agir consiste aussi à ne pas agir », a dit Lao Tseu; souviens-t'en. Lorsque la foule


**** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.

**** A T T E N T I O N ****



@



PARASTICHIS


LE MYSTERIVM MAGNUM . . . . . . . . . . . . 7 MEDITATION I. -- Le Subjectum Artis. . . 13
MEDITATION II. -- Préparation et puri- fication . . . . . . . . . . . . . . . . 19 MEDITATION III. -- Ignis philosophicus . . 25
MEDITATION IV. -- Dissolution . . . . . . 31
MEDITATION V. -- Conjonction . . . . . . 37
MEDITATION VI. -- Putréfaction ou Hy- lation. sive Mors. . . . . . . . . . . . 43 MEDITATION VII. -- Sublimation. Dis- tillation . . . . . . . . . . . . . . . 49 MEDITATION VIII. -- Coagulation. Muta-
tio coloris. Caput corvi. . . . . . . . 55 MEDITATION IX. -- Fixation. . . . . . . . 61

@

94 PARASTICHIS
MEDITATION X. -- Le Lilium Artis ou Quintessence ou Elixir parfait . . . . . 67 MEDITATION XI. -- Multiplication. . . . . 73
MEDITATION XII. -- Augmentation ou Projection . . . . . . . . . . . . . . . 79 ΤΕΛΕΥΤΗ . . . . . . . . . . . . . . . . . . 85 PARASTICHIS . . . . . . . . . . . . . . . . 93
@




Achevé d'imprimer en avril 1991 sur les presses de l'imprimerie Laballery 58500 Clamecy Dépôt légal: avril 1991 Numéro d'impression: 103074
@



%


EDITIONS TRADITIONNELLES - 66 Frs ISBN 2-7138-0051-X

Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.