Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.

@

Page

Réfer. : AL0208
Auteur : Allieu, B. Lonzième, B.
Titre : Index général de l'oeuvre de Fulcanelli.
S/titre : .

Editeur : Allieu B. Le Mesnil-Saint-Denis
Date éd. : 1992 .
@

**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****







Index Général de l'Oeuvre de Fulcanelli
@
@


Index Général de l'Oeuvre de Fulcanelli par B. ALLIEU & B. LONZIEME
----------
Répertoriant environ 30 000 groupes de vocables avec un lexique des termes grecs, une bibliographie et les tables de correspondance pour toutes les éditions.

pict
@


Il a été tiré de cet ouvrage sept cent cinquante exemplaires sur vélin Sihl Eika velours, numérotés de 1 à 750, constituant l'édition originale.
------------
EXEMPLAIRE N° 111



Edité par B. ALLIEU BP 24 78321 LE MESNIL-SAINT-DENIS cedex © 1992 B. ALLIEU & B. LONZIÈME
@



INTRODUCTION
« Les initiés savent que notre science, quoique purement naturelle et simple, n'est nullement vulgaire; les termes dont nous nous servons, à la suite des maîtres, ne le sont pas moins. Que l'on veuille donc bien y porter attention, car nous les avons choisis avec soin dans le dessein de montrer la voie, de signaler les fondrières qui la creusent (1)... » FULCANELLI, Les Demeures Philosophales.

Cette mise en garde de l'Adepte s'accompagne de deux recommandations tout aussi importantes: rechercher les équiva-
lents orthographiques ou phonétiques grecs des vocables choi-
sis (2) et « établir une concordance satisfaisante entre tant
d'images diverses, de textes contradictoires [...] seul moyen que
nous ayons de reconnaître la bonne route parmi tous ces
chemins sans issue (3)... ».
Mais parvenir à cet accord est une entreprise malaisée au sein de l'impénétrable forêt de symboles, d'énigmes et d'allégo-
ries propres à dérouter toute tentative impatiente; et la mémoire
fait souvent défaut lorsqu'il s'agit de recenser les passages
dispersés, à partir d'éléments communs ou analogues. Ceux qui
cherchent avec assiduité apprécieront sans doute l'utilité de ce
nouveau fil conducteur, dans le dédale du Mystère des
Cathédrales et celui des Demeures Philosophales.
L'abondance des matériaux contenus dans ces deux ouvrages, le morcellement du grand mystère au hasard des emblèmes (4) et celui de la description des opérations de l'Oeuvre (5), enfin la
déclaration d'Artephius présentant l'Art comme entièrement
cabalistique6, demandaient un index étendu, pourvu d'entrées
multiples, en particulier celles données par les différentes carac-
téristiques des acteurs du Grand Oeuvre.

@

INTRODUCTION 8
Que les inquiets de toute divulgation se rassurent, relative- ment aux investigations plus approfondies que l'on pourra
mener: Eugène Canseliet nous affirme que « les auteurs actuels
ne savent pas suffisamment à quel point l'index analytique est
un outil indispensable à l'étudiant durant sa quête laborieuse (7).»
Pour notre part, nous ne croyons pas qu'un manuel de ce genre,
aussi perfectionné soit-il, conduise son Thésée au centre du
labyrinthe; au moins devrait-il lui permettre d'assembler les
fragments épars de cet enseignement écrit - base partielle de
l'acquisition des sciences (8) -, qu'il est difficile de recevoir par
simple lecture linéaire.
D'ailleurs la confrontation des parties d'un même thème offre, dès le commencement des recherches, l'image déroutante
de l'antique Ouroboros renvoyant au cercle de l'éternel présent:
la citadelle des Philosophes est bien protégée et sa porte d'en-
trée soigneusement dissimulée.
L'index n'abrite pas seulement ce qui a trait à la noble scien- ce d'Hermès; la manipulation réitérée de l'ensemble des
vocables nous a convaincu de l'utilité des termes apparemment
anodins. Nous les assimilons volontiers aux petits personnages
accompagnant l'Homme des Bois, dont il ne faut pas négliger
l'étude (9). Toutefois, que l'on ne cherche pas d'indication dissi-
mulée par tel choix, telle erreur typographique ou omission:
notre entreprise n'a visé qu'à la réalisation d'un manuel aussi
fidèle et précis que possible, pour notre propre usage et celui
des chercheurs.
Ceux-ci découvriront, lors de son exploration, que l'index se transforme souvent en sphinx, invitant à replacer les vocables
énigmatiques au sein des passages concernés. Il semblera
dommage alors que ne suive pas la définition appropriée, lors-
qu'elle existait: nous n'avons pas voulu que ce travail prenne
par endroits la forme d'un dictionnaire, qui aurait doublé le
texte en l'amputant; il nous paraît plus avantageux de réintégrer
les mots dans leur minière pour en retrouver et vivifier le sens.
Afin de relier les recherches de Grasset d'Orcet (10) aux règles de l'iconographie alchimique, nous avons choisi l'un des cais-
sons du château de Dampierre en guise d'illustration (11): la devise
qui accompagne la rencontre des deux vieillards est octo-
syllabique et son avant-dernière syllabe contient la lettre L; de
plus les consonnes ST du second « TOST » ont été détachées et

@

9 INTRODUCTION
renvoient probablement au bâton en forme de Tau sur lequel
s'entortille le chapelet. Cet emblème permet d'évoquer le
dauphin tournelé sur l'ancre du Songe de Poliphile (12), ainsi que
l'épisémon dont Fulcanelli signale son équivalence aux « deux
consonnes assemblées sigma et tau (στ) lorsqu'on l'employait
pour caractériser le sujet hermétique (13) ».
Nous terminerons ce court préambule en espérant que cet outil redonne le goût de l'étude à ceux qui ont trop vite aban-
donné l'Alchimie par l'absence d'un guide ou l'apparente impé-
nétrabilité des textes; la Philosophie Hermétique, si riche de sa
matière propre, des disciplines connexes, du renom de ses
Maîtres, nous semble réclamer, au moins sur le plan exotérique,
l'intérêt et les investigations des étudiants; n'oublions pas qu'en
ce qui concerne la cabale, « le temps, qui ruine et dévore les
oeuvres humaines, n'a pas épargné le vieux langage hermé-
tique » et « l'indifférence, l'ignorance et l'oubli ont parachevé
l'action désagrégeante des siècles (14) ». Il appartient aux amou-
reux de Science de veiller à sa pérennité afin que rayonne
toujours sa mystérieuse attraction.


---------------
1 Fulcanelli, Les Demeures Philosophales, Paris,Pauvert, 1965, t. 1, p. 192. 2 Id., ibid., t. 1, p. 110. 3 Id., Le Mystère des Cathédrales, Paris, J.-J Pauvert, p 195. 4 Id., ibid., p. 67. 5 Eugène Canseliet, préface aux Demeures Philosophales, t. 1, p. 15; voir aussi t. II p. 161. 6 Le Mystère des Cathédrales, p. 167. 7 La Tourbe des Philosophes, Revue d'Etudes Alchimiques, Paris, Librairie La Table d'Emeraude, n° 14 (1er trimestre 1981), p. 14. 8 Les Demeures Philosophales, t. II, p. 197. 9 Ibid., t. 1, p. 105. 10 Grasset d'Orcet, Matériaux Cryptographiques, recueillis et assemblés par
B. Allieu et A. Barthélemy, 1983. 11 Photographie Christian et Daniel Dumolard, Grenoble.
12 Matériaux Cryptographiques, t. II, p. 8 du Prologue.
13 Les Demeures Philosophales, t. I p. 286.
14 Ibidem, t. I, p. 105

.........................................................................



@



A

A, 216.
« A la gent des Juifs... », I: 324.
« A moi le ciel ! », II: 78.
A-peu-près, 57, 196.
« A vaillans cuers riens impossible », 178.
Aages du monde (témoin des), II: 177.
AARON (verge d'), 164; I: 219, 267.
.AB.INSOMNI.NON.CVSTODITA.DRACONE., II: 152.
Abaissement de la température dans la voie longue, II: 58.
Abaques, I: 240.
Abbatiale de Saint-Germain-des-Près, 98.
Abbatiales, 59.
Abbaye de Cluny, I: 56.
Abbaye de Maillezais, I: 234.
Abbaye de Saint-Lucien (près Beauvais), I: 62.
Abbaye de Saint-Pierre (Erfurth), I: 74.
Abbaye de Saint-Remi (Reims), I: 69.
Abbaye de Saint-Riquier, I: 56.
Abbaye de Saint-Victor (Marseille), II: 251, 252.
Abbaye de Solesmes, I: 56.
Abbaye de Westminster, 179; I: 74, 316.
Abbeville (Saint-Vulfran), 67.
Abbeville (Saint-Wulfran), I: 56.
ABBON, 98.
ABEILARD et HÉLOÏSE (habitation), I: 60.
Abeilles, 200.
Abeilles (enfant livrant bataille aux), II: 138.
ABELARD, I: 66.
Abîme, II: 163.
Abîme (eaux de 1'), 139; II: 268.
Abject (or), I: 267.
Abject et méprisé (corps particulier), 139.
Abjecte, recherchée, vile, précieuse, II: 219.
Abjecte, vile, 169.
Abjecte, vile (masse noire), I: 167.
Ablutions ignées, I: 193.
Abomination de la désolation, 216; I: planche 1.

@

ABON-ABSO 16
Abondance (corne d'), 125; II : 68.
Abondance (cornes d'), II: 158.
Abondance (deux cornes d'), II: 157.
Abondance (hiéroglyphe de l'), I: 217.
Abondance de fruits, I: 191.
Abondance de l'esprit dans la substance, II: 147.
Abondance de la matière basique, II: 142.
Abondance des biens terrestres, II: 101.
Abondance des productions des deux mercures, I: 225.
Abondant (feu pur), I: 174.
Abondant, riche, copieux, I: 326.
Abondante (source d'eau), I: 267.
ABRAHAM, I: 325.
ABRAHAM (grand maître), I: 324.
ABRAHAM (livre d'), I: 322, 326.
ABRAHAM LE JUIF, 97, 104; I: 264, 316, 321, 328; II: 43.
ABRAHAM LE JUIF (livre d'), I: 46, 323.
Abrégé de l'Ouvrage divin, I: 177.
Abrégé de Théoricque et le Secret des Secretz (L'), I: 123.
Abrégé de Théorique (L'), I: 155.
Abrégé des Secrets chymiques, I: 70.
Abrégé et réduction de la Création, II: 115.
Abrégée (voie), 141.
Abréger le temps, II: 30.
Abreuver souvent la terre de son eau, I: 275.
Abri, II: 96.
Abrupt (sentier), I: 285.
Absence de lumière, 65.
Abside des églises (orientation), 64.
Abside et choeur, 60.
Absolu, 64, 200; I: 251; II: 31, 46.
Absolu (l'), I: 50.
Absolu (maître - de l'Oeuvre), I: 305.
Absolu (réalité de l'), I: 252.
Absolue (concordance), I: 196.
Absolue (de manière), II: 204.
Absolue (netteté), II: 162.
Absolue (perfection), II: 171.
Absolue (preuve), 57.
Absolue (purification - des métaux imparfaits), II: 226.
Absolue (synthèse métallique), 125.
Absolue (union), II: 88.

@

17 ABSO-ACCO
Absolue (vérité), I: 297.
Absolue fixité de la pierre philosophale, I: 178.
Absolum, 64.
Absorbants divers, I: 131.
Absorber la rosée céleste, 171.
Absorber le feu secret, II: 103.
Absorber une certaine quantité de soufre, II: 117.
Absorption d'eau, 171.
Absorption des eaux, II: 116.
Absorption du corps fixe, 115.
Absorption du dissolvant par le corps, II: 28.
Absorption du fixe par le volatil, 123.
Absorption du mercure, II: 118.
Absorption du mercure par le soufre, II: 142, 236.
Absorption du soufre, 105.
Absorption du soufre métallique, 104.
Absorption du soufre métallique par le mercure de l'or, I: 148.
Absorption du soufre par le mercure, 126; II: 201.
Absorption et coagulation du mercure, II: 149.
Abstracteur de quintessence, II: 38.
Abstraites (influences), II: 201.
Absurde (artifice), I: 273.
Académie des Sciences, I: 92.
Acanthe (trois feuilles d'), I: 240.
Acanthe médiane, I: 296.
Accéder à la chambre intérieure, II: 77.
Acception d'une langue (double), II: 212.
Accès au céleste séjour, I: 251.
Accès aux sublimes connaissances, II: 174.
Accession aux suprêmes connaissances, II: 244.
Accident, II: 71.
Accident providentiel, II: 161.
Accidents à la marche de l'opération, II: 58.
Accidents de l'Oeuvre, II: 42.
Accidents externes, 145.
« Accipe daque fidem », II: 118.
.ACCIPE.DAQVE.FIDEM., II: 117.
Accompli (Oeuvre), 18; II: 236.
Accomplir l'ouvrage entier, I: 242.
Accomplir le labeur en entier, I: 259.
Accomplissement du Magistère, 20.
Accord, consentement, union, pacte, II: 270.

................................................................


Y-Z

YARDLEY, I: 140.
Yeux (avoir le vase devant les), II: 62.
Yeux (cercles lunaire et solaire), I: 201.
Yeux (deux), II: 177.
Yeux (exposé à tous les), I: 326.
Yeux ardents (masque aux), I: 278.
Yeux ardents ouverts du dragon, II: 152.
Yeux bandés de la justice, de la Fortune, de l'Amour, II: 189.
Yeux brillants et flamboyants, II: 177.
Yeux de l'oiseau, II: 175.
Yeux de la Prudence (trois), II: 191.
Yeux de la Remore (larges), II: 105.
Yeux de la Salamandre, II: 106.
Yeux de poisson, 102.
Yeux du chat, I: 247.
Yeux du monstre igné (dérober et réunir les), II: 174.
Yeux du sage, II: 42.
Yeux nettoyés des ombres de la mort, II: 106.
Yeux Ouverts (qui dort les), II: 152.
Yeux plus larges, I: 284.
Yseult, 181.
Yseult (couronne d'), 180.
Yucatan, I: 215.

ZACHAIRE (Denis), 53, 81; I: 75, 236, 271.
ZACHARIE, I: 191.
ZACHEE, 77.
Zehl (Kauner-), II: 215.
Zellé (don), 118.
Zénith de la courbe du soleil, 214.
Zénith du pôle (ascension de l'astre au), II: 276.
Zénith du soleil, I: 86.
Zephire, II: 178.
Zeus, 195; I: 280; II: 27.
Zeus (étain soumis à), II: 156.
Zeus (foudres de), I: 247.
Zeus (palais de), I: 312.

@

ZEUS-ZWIN 774
Zeus et Danaé (union de), II: 28.
Ziguras de Chaldée, 111.
Zinc, I: 127.
Zinc (lame de), I: 126; II: 228.
Zinc (sel de), I: 121.
Zirconium (sel de), I: 85.
ZOBEL, II: 99.
Zodiacal (signe), 122.
Zodiacales (figures), 137.
Zodiaque, 166.
Zodiaque (signes du), 137; I: 205.
Zodiaque inférieur, 133.
Zodiaque des philosophes, II: 216.
Zone de salut et de miséricorde, II: 281.
Zone des constellations, 137.
Zone privilégiée, II: 270.
ZOROASTRE, 151, 223; I: 79; II: 170.
ZOROASTRE (livres de), I: 214.
ZOZIME, I: 73, 120.
Zurich, II: 103.
Zwickau, II: 214, 217.
ZWINGER (docteur Jacob), I: 180.

@**** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.
**** A T T E N T I O N ****


@



DISPOSITION DE L'OUVRAGE
Introduction 7
Règles 11
Index 15
Lexique 777
Bibliographie 791
Tables de correspondance 803
@
@







Cet ouvrage a été achevé en Juin 1992 Son impression et son brochage ont été confiés à l'Imprimerie CHABLOZ SA à Tolochenaz (Suisse) Sa reliure a été réalisée par MAYER & SOUTTER SA à Renens (Suisse)











dépôt légal 3e trimestre 1992
@
@

Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfsseite Rückkehr. Flag (H)jælp side Tilbage. Bandiera Guida Torno.