Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.

@

Page

Réfer. : AL0411
Auteur : Camacho Jorge.
Titre : Le Hibou Philosophe.
S/titre : ou quinze emblèmes alchimiques du XVIIIe siècle.

Editeur : La Pierre d'Alun. Bruxelles.
Date éd. : 1991 .




**** A T T E N T I O N ****

Ce document étant sujet à droits d'auteur, n'est composé que du début, et des tables éven-
tuelles. Reportez-vous aux références ci-dessus
pour vous le procurer.

**** A T T E N T I O N ****



@



-%

@
@



LE HIBOU PHILOSOPHE
@
@



-%

@




LE HIBOU PHILOSOPHE
o u
QUINZE EMBLEMES ALCHIMIQUES DU XVIIIe SIECLE
Nouvellement commentés par JORGE CAMACHO
Introduction de BERNARD ROGER
Frontispice de MIMI PARENT

La Pierre d'alun
@





(C) Editions La Pierre d'Alun. 1991.
@

INTRODUCTION
En plein Moyen Age flamboyant, Nicolas Flamel proposait lui-même, pour les figures qu'il avait fait
peindre au charnier des Innocents, deux degrés
d'interprétation qu'il qualifiait respectivement de
« théologique » et de « philosophique selon le magistère
d'Hermès ».

Deux niveaux d'intelligence des images, le premier conforme aux dogmes de la foi chrétienne, le second
ouvert sur l'enseignement de l'alchimie, proposés par
l'Adepte qui semble avoir voulu de cette façon, au-
delà de l'exégèse de ses propres hiéroglyphes, signaler
la présence à peu près constante, derrière l'anecdote
édifiante des images religieuses, d'un sens à la fois
mystérieux et précis à l'attention du Fils de Science
auquel il donne un fraternel conseil: « Qu'en second
lieu il soit plus avisé qu'auparavant, qu'il sonde et
profonde mes figures, couleurs et rouleaux: notamment
mes rouleaux, parce qu'en cet art on ne parle
point vulgairement ». Les « rouleaux », ce sont les
phylactères sur lesquels Fulcanelli devait à son tour
attirer l'attention en énonçant leur fonction, dans
l'iconographie en général, de gardiens de quelque
sens caché.

13
@

Ce sont les mêmes « rouleaux » ou phylactères qui constituent l'âme de chacune des quinze devises dont
les corps sont les emblèmes aujourd'hui nouvellement
commentés par Jorge Camacho.

Ces quinze devises sont extraites d'un ouvrage en latin du XVIIIe siècle, dont Camacho trouva un exemplaire
dans une librairie de Prague, au cours du bel été
de 1968 où l'espoir portait des fleurs, vite écrasées
sous le poids des bottes. Il s'agit d'un livre consacré à
la Vierge: Mater Amoris et Doloris, quam Christus in
cruce moriens omnibus ac singularis suis fidelibus
in matrem legavit: ECCE MATER TUA. « La Mère
d'Amour et de Douleur, que le Christ, mourant sur la
croix, donna pour mère à tous ses fidèles et à chacun
en particulier: VOICI TA MERE ».

Ecrit par Antoine Ginther, docteur en théologie et curé de l'église Sainte-Croix de Biberbach en Bavière,
il fut publié pour la première fois à Augsbourg en
1711. « Ouvrage très utile », précise le long titre, « à
tous ceux qui aiment, prêchent et méditent sur Jésus
et Marie. Avec un triple index des considérations, des
choses mémorables et utiles au prédicateur qui organise
ses discours tout au long d'une année ». Il est
composé d'une « Exhortation », de soixante-dix
« Considérations » et d'un « Epilogue » constitué
chacun par le commentaire d'une devise gravée en
tête de chapitre.

14



......


I
@
@

L'OURSE


Hac monstrante viam. pict
Voici l'étoile qui montre au navigateur solitaire sa route sur la haute mer. En la suivant fidèlement pendant son long voyage il est sûr d'atteindre à bon port.
23
@

L'ancre c'est le Soufre qui fixe le vaisseau ou Mercure, après les longues, multiples et périlleuses opérations appelées Sublimations.
Les voiles du vaisseau levées, le deuxième voyage fini, la petite maison triangulaire sur le pont du bateau témoigne que le soufre, qui est de la nature du feu a été parfaitement extrait et bien recueilli des profondeurs de la mer.
Par celle qui montre la voie
24


**** A T T E N T I O N ****

Fin du texte de ce document, ce document étant sujet à droits d'auteur.

**** A T T E N T I O N ****



@

Vingt-deuxième titre de la collection de « La Pierre d'Alun »
Achevé d'imprimer le 7 mars 1991. Il a été tiré de cet ouvrage, qui constitue l'édition originale « Le Hibou philosophe », six cents exemplaires, se répartissant comme suit: cinquante exemplaires destinés aux amis de « La Pierre d'Alun », numérotés de 1 à 50, signées par Jorge Camacho, Bernard Roger et Mimi Parent; treize exemplaires numérotés de 1 à 13, marqués é.a.; dix exemplaires numérotés de I à X, marqués h.c.; huit exemplaires de chapelle, marqués aux initiales des collaborateurs. Ces exemplaires comportent dans chaque volume, en frontispice, une gravure originale de Mini Parent, numérotée comme décrit supra et signée par l'artiste. Cinq cent dix-neuf exemplaires numérotés à la suite s'arrêtent au chiffre 600, ainsi que quelques exemplaires réservés au service de presse. Les gravures ont été tirées par Gabriel Belgeonne.

Exemplaire
258
@






D/199l/3739/1
La Pierre d'Alun a.s.b.l. 81, rue de l'Hôtel des Monnaies 1060 Bruxelles (Belgique)
@


Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.