Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.

42 LA TRANSMUTATION DES METAUX
M. Strindberg, a par ce moyen obtenu ce qu'il nomme
son livre d'or sur lequel apparaissaient sur les pages
blanches des sortes de taches brillantes à reflets métalliques
qui ne sont que de l'or pur.
Combien est simple cette opération, à côté de l'énorme travail qu'il fallait accomplir pour obtenir la pierre
philosophale, dont voici la recette d'après les vrais
alchimistes; dévoilons le Grand Arcane hermétique.
« Pour obtenir la Pierre, il faut tout d'abord dissoudre l'or et l'argent dans le dissolvant Universel que les
alchimistes nomment l'azoth; et l'azoth des sages ou
mercure des sages. -- De l'or, on tire le soufre, de l'argent,
du mercure, plus encore du sel de mercure. -- Quand
la matière est ainsi préparée, on peut alors entamer le
Grand Oeuvre. Le soufre et le mercure étant intimement
unis dans l'oeuf philosophique (le matras) hermétiquement
clos (luté) on place l'oeuf sur l'Athanor (Fourneau).
Alors commencent les innombrables opérations de la coction
« au feu d'Egypte ».
La série des travaux de cette coction obstinée solennelle, commence par la conjonction, puis la putréfaction
pendant laquelle la matière devient noire comme la
plume de corbeau; après vient la 3e opération dite déalbation
(de alba blanche) pendant laquelle la matière
devient blanche; enfin la 4e opération la plus difficile
est la fixation, qui amène la couleur rouge. Cette apparence
obtenue, l'alchimiste opère une dernière fermentation
qui a pour but d'augmenter la puissance de la
pierre et c'est pourquoi, on nomme parfois cette dernière
fermentation: l'accroissance.
Après cette série d'opération, qui durait de longs mois,
@

L'OR ALCHIMIQUE 43
suivant l'inexpérience plus ou moins grande de l'alchimiste,
on brisait l'oeuf philosophique et l'on pouvait
recueillir une matière rouge friable brillante ayant assez
l'apparence du verre pilé, ayant l'odeur du chlorure de
calcium (sel marin) calciné. C'était-là, le grand Magistère,
la pierre philosophale, l'élixir rouge ayant le pouvoir
de transmuter les métaux en or. -- Si au contraire
l'alchimiste arrêtait son opération après la déalbation
et n'obtenait ainsi que la poudre blanche; la Pierre blanche,
on ne possédait que le Petit Magistère n'ayant que le
pouvoir de transmuter les métaux en argent.

Arrivons à la Projection. -- Celle-ci consistait à jeter un grain de la Pierre englobé dans de la cire vierge, au
milieu du métal en fusion: Etain, plomb, mercure et
après le refroidissement, on trouvait une quantité d'or
égale au poids du métal employé. Avec quelques modifications
successives, on pouvait obtenir l'or Potable ou
Elixir de vie, sorte de Panacée (1) qui permettait de prolonger
la vie bien au-delà du terme accordé au commun
des mortels comme à Artéphius, à Cagliostro, au Comte
de Saint-Germain et tant d'autres encore.
Par les lignes qui précèdent, on voit quel immense labeur demandait l'accomplissement total de la Pierre
Philosophale.
Aussi qui fabrique encore de nos jours, cette pierre, cette chimère diront beaucoup de lecteurs, chimère si

(1) La véritable Panacée Universelle, c'est la gymnastique Pulmonaire; le bon fonctionnement des poumons, tout est là.
Aussi conseillons-nous à nos lecteurs de lire, le LIVRE DES RESPIRATIONS
ou l'art de respirer; un vol. in-12. Paris, Dorbon aîné.

@

44 LA TRANSMUTATION DES METAUX
recherchée par Raymond Lulle, Arnaud de Villeneuve,
Paracelse, Albert-le-Grand, Roger Bacon et tant d'autres?
Or le nombre de Alchimistes contemporains est considérable et justifie le mot de J. K. Huysmans dans Là-
Bas: « Il s'allume chaque jour plus de cinquante fourneaux
pour l'oeuvre de Chrysopée, pour la transmutation,
pour la pierre Philosophale! »
Par ce qui précède, nos lecteurs peuvent voir que le vieil art sacré, l'art spagirique est loin d'être mort; il est
au contraire plus vivace que jamais et que si de nos jours,
il existe des souffleurs, il y a aussi également de vrais
alchimistes; l'un des plus remarquables est certainement
M. Moissan, dont nous devons mentionner ici les
découvertes qui éclairent d'un jour nouveau la transmutation,
qui devient un fait palpable, incontestable; les
procédés de M. Moissan amèneront certainement la transmutation
dans une voie industrielle.
L'Académie des sciences a depuis fort longtemps rangé au nombre des choses absurdes, la transmutation, aussi
est-il interdit d'entretenir la vénérable assemblée de la
chose et M. M. les Secrétaires perpétuels ont toujours
jeté impitoyablement au panier, tous les mémoires qui
traitent de la transmutation.
Malgré ce dédain, un éminent chimiste M. Henry Moissan a transformé devant MM. les membres de l'Académie,
quantité de métaux, et cela dans des creusets officiels,
au Conservatoire National des arts et métiers, avec
l'aide de puissantes Dynamos; car M. Moissan emploie
comme pierre philosophale artificielle des machines
pourvues d'un ou de plusieurs électro-aimants, et les
courants électriques utilisés par le savant transforment

@

L'OR ALCHIMIQUE 45
(transmutent) les métaux et remplacent ainsi les opérations
tentées par les Alchimistes du Moyen-âge, alchimistes
accusés de sortilèges et de magie!...
La méthode de notre chimiste diffère il est vrai essentiellement de celles des Maîtres du Grand Art. Au lieu
de dissoudre et de coaguler à l'aide de sels, il met en action,
en mouvement sa Dynamo qui comporte une force
de 150 à 160 chevaux-vapeur.
Qu'auraient obtenu avec une pareille énergie, les Raymond Lulle, Albert-Le Grand, d'Espagnet, Van-Helmont
et autres alchimistes du moyen-âge? Nous l'ignorons,
mais ce que nous savons bien, c'est que M. Moissan,
grâce à son idée géniale de brasquer les creusets au
moyen de l'oxygène a pu préparer un chrome et un aluminium
résistants, homogènes, ductiles, sonores, faciles
à laminer et à passer à la filière, susceptibles en outre de
s'allier en très grandes proportions avec tous les métaux
connus.
Des échantillons de plusieurs kilogrammes soumis à l'Académie des sciences ont démontré hautement que
dès aujourd'hui, l'industrie peut absolument compter
sur de nouveaux métaux, qui se distinguent à la fois par
leur légèreté et leur ténacité et nous ne doutons pas que
l'industrie Parisienne si active, si chercheuse, secondée
par l'art ne produise avec ses nouveaux métaux de véritables
merveilles, en attendant qu'elles puissent transmuter
en or ou en argent les plus vils métaux ou ceux
encore inconnus, dont tous les jours, on trouve de nouveaux
types.

@
@




CONCLUSION
Arrivés à la fin de toute étude, il y a lieu de tirer des conclusions ou tout au moins une conclusion de l'exposition
des faits présentés aux lecteurs.
Ici une conclusion est inutile, car dans le courant de notre travail, nous avons démontré que la transmutation
n'est pas un mythe, une utopie, mais une opération
scientifique, une réalité tangible, comme nous l'avons
dit en commençant.
La transmutation a du reste été réalisée par quantité d'alchimistes et de personnages connus parmi lesquels
nous nous bornerons à mentionner seulement les suivants:
Louis de Neuss, Ed. Kelley, Nicolas Flamel,
L'Impératrice Barbe, seconde femme de l'Empereur
Sigismond, Van Helmont, Helvétius, Bérigard de Pise
enfin un alchimiste tout contemporain Cyliani, dont les
expériences ne remontent qu'à 1832.
Nous savons que beaucoup d'auteurs ont contesté la bonne foi des alchimistes ou personnages que nous
venons de nommer, entre autres M. Louis Figuier. Cependant
dans ce dernier auteur nous relevons cette narration
de Bérigard de Pise (1): « Je rapporterai, nous dit Bérigard
ce qui m'est arrivé autrefois, lorsque je doutais fortement,

(1) In FIGUIER, L'Alchimie et les Alchimistes, 2° ed., page 214.
@

48 L'OR ALCHIMIQUE
qu'il fut possible de convertir le mercure en or. Un homme
habile, voulant lever mon doute à cet égard, me donna
une poudre assez semblable à celle (des graines) du pavot
sauvage et dont l'odeur rappelait celle du sel marin
calciné. Pour détruire tout soupçon de fraude, j'achetai
moi-même le creuset, le charbon et le mercure chez divers
marchands, afin de n'avoir pas à craindre qu'il y eût de
l'or dans aucune de ces matières.... sur dix gros de
mercure, j'ajoutai un peu de poudre, j'exposai le tout à
un feu assez fort et en peu de temps, la masse se trouva
toute convertie en près de dix gros d'or, qui fût reconnu
comme très pur par les essais de divers orfèvres. Si ce
fait ne me fût point arrivé sans témoins, hors de la présence
d'arbitres étrangers, j'aurais pu soupçonner quelque
fraude; mais je puis assurer avec confiance, que
la chose s'est passée comme je la raconte. »
Ce récit nous paraît empreint d'une trop grande véracité pour ne pas y ajouter foi.
Nous avons vu de plus, que la transmutation a existé dans l'Antiquité et au Moyen-Age, ainsi que de nos jours
pour de rares privilégiés (1). Aussi, nous ne doutons
pas que secondée par l'électricité, la transmutation ne
fasse pendant le XXe siècle d'énormes progrès, qui
démontreront l'UNITE de la matière, ce qui constituera
certainement la plus grande découverte du siècle!...

FIN
(1) Voir les travaux de Clavenad, Decrespe, Guymiot, Marc- Haven, Jollivet Castellot, Papus, Sedir, S. Selva et d'autres encore.
-- Nous signalerons plus particulièrement à nos lecteurs, une brochure
de Papus: La Pierre philosophale, Paris, Georges Carré,
1889.
----------------------------------------------------------------
LAVAL. -- Imprimerie parisienne, L. BARNEOUD & Cie.
@
@
@

En vente dans les grandes librairies et à la librairie
Dorbon Aîné
ROMANS ESOTERIQUES DE M. A. B. (Mme Ernest Bosc)
------- La Suggestion Mentale, 1 vol. in-12..............3 50
L'Envoûtement, avec préface notes et post-face, par J.
Marcus de Vèze, 1 vol. in-18 de XVI-331 pages 3.50 Peut-on ou ne peut-on pas envoûter? Voilà ce que se demandent beaucoup de personnes. Sous la forme de
roman l'auteur y étudie la question et donne la solution
vraie et juste de l'envoûtement.
Thomassine, 1 volume in.18.......................3 50
Ces trois volumes font partie de la série Infernaux et Sataniques.
Thomassine est la continuation du roman. L'Envoûtement, mais l'affabulation des deux romans étant complètement
distincte, on peut les lire indifféremment l'un ou
l'autre.
Dans le premier roman, la scène se passe au Moyen Age; dans le second, à l'époque de la Renaissance, sous
la Régence de Catherine de Médicis.
Voyage en Astral ou vingt nuits consécutives de dégagement
conscient. 1 vol. in-18, avec frontispice......3 50 Romans Esotériques: Episode en Egypte. Expiation;
Revue rétrospective; 500 ans en arrière. -- Episode à Jérusalem, avec préface, notes et notules, par J. MARCUS DE VEZE....................................3 50 Nouvelles Esotériques. 1 vol. in-12..............3 50
L'Obsession ou la dentellière du Puy, 1 vol. in-12 (sous
presse). AMIAS FRIGOULET (En préparation).
RHEA, L'ONDINE (En préparation).
JEAN DARLYS, (En préparation).

Les romans ésotériques de M. A. B. sont aujourd'hui fort recherchés par une élite de lecteurs: occultistes,
théosophes, et psychologues.

@

EN VENTE A LA LIBRAIRIE DORBON AINE -----
TRILOGIE OCCULTE
I. -- Addha-Nhari ou l'Occultisme dans l'Inde antique.
-- Vedisune, Littérature hindoue, Mythes, Religions, Doctrine ésotérique, Cosmogénie, l'Ame, Doctrine spirite, Psychisme, Occultisme, Doctrine du Karma, Musique. Beau vol. in-16 (2e édition)......................4 fr.
II. -- Isis dévoilée ou l'Egyptologie sacrée. 1 vol.
in-12 de VI-356 pages (2e édition)................3 50 Véritable encyclopédie de la religion, des usages, moeurs et coutumes des anciens égyptiens.
Oeuvre d'un intérêt capital, qui peut remplacer à elle seule tout ce qui a été écrit sur la mythologie égyptienne.

III. -- Bélisama ou l'Occultisme celtique dans les
Gaules.........................................4 50 Le manuscrit de cet important ouvrage est terminé; il sera mis prochainement sous presse. Cette trilogie étudie l'Occultisme, chez trois grands peuples de l'Antiquité: Indous, Egyptiens, Celtes.


VIENT DE PARAITRE
VIE ESOTERIQUE DE JESUS DE NAZARETH par Ernest Bosc
1 vol. in-8 cavalier de 450 pages..................... 8 fr.

On trouve également à la même librairie, 45, quai
des Grands-Augustins, tous les livres d'Occultisme de M. Ernest Bosc et les Romans ésotériques de M. A. B. ------------------------------------------------------
LAVAL. -- IMPRIMERIE PARISIENNE, L. BARNEOUD & Cie.
@


Début de l'ouvrage Texte précédent Texte suivant Fin de l'ouvrage Drapeau Page d'aide Retour. Flag Help frame Return. Bandera Página de ayuda Vuelta.
Flagge Hilfeseite Rückkehr. Flag Hjælp side Tilbage. Bandiera Guida Torna.